En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Aller en bas

En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Ôrora le Dim 11 Mar 2018 - 19:35

Le vent n'avait pas cessé de souffler de toute la nuit. A vrai dire, depuis qu'il s'était levé il y a 2 semaines à Telbara, sa vélocité n'avait été que grandissante. Venant de l'Océan Haquemire, il accueillait les voyageurs des Montagnes Dominantes en s'engouffrant sous leurs vêtements. Il passait par les cols et les manches et il mordait la peau, leur faisant mériter leur arrivée dans la ville commerçante.
Mais Ôrora avait entamé le chemin dans l'autre sens. Poussée par le Souffle vers les Montagnes, elle ne sentait sa pression que dans son dos et c'était très agréable. Elle avait l'impression qu'on la poussait dans la bonne direction et qu'elle faisait un choix soutenu par une force plus grande qu'elle ou tout autre êtres foulant le sol d'Orcande.

A présent en boule dans une cavité, le froid mordant ses os, elle se demandait s'il ne s'était pas moqué d'elle et l'avait poussé vers une mort certaine.

Curieuse par nature et élevée dans un environnement changeant, elle avait "vu du pays" et elle continuait à présent son épopée seule. Les Montagnes Dominantes et le monde des Nains lui semblaient un challenge plein de promesses. Orgueilleuse de son indépendance récente, de ses capacités de voleuse et de ses dernières prises, elle s'était sentie assez forte pour braver ces routes glacées. Ce n'était pas le premier hiver qu'elle passerait sur les pavés froids ou la terre dure et elle avait assez de couches de vêtements sur elle pour transpirer à peine avait-elle quitté Telbara depuis une heure.
Mais les bases des Montagnes Dominantes ne s'étaient pas montrées indulgentes. Les bouts des doigts gelés, elle avait trouvé cette grotte basse et allumé un feu pour se réchauffer et manger un peu. Ayant pensé à prendre du vieux whisky (volé au marché), elle avait bu par lampées sa mixture d'eau, d'herbes et d'alcool. Les effets avaient été très positifs et son corps lui répondait à nouveau correctement lorsqu'elle s'étira de tout son long, le dos contre la pierre froide de la cavité. Laissant le feu brûler, elle s'était assoupie près de lui, lovée par sa fierté personnelle et son excitation pour les aventures qui l'attendaient. Mais les flammes étaient devenues braises puis néant. Et le vent n'avait pas tari, bien au contraire. Changeant souvent de direction même à cette altitude, il avait fini par se frayer un chemin dans le refuge d'Ôrora.

Les bras enroulés autour de ses côtes, Ôrora grelottait en se mordant la lèvre pour sentir quelque chose d'autre que le froid. Son esprit lui disait de bouger mais son corps ne voulait plus répondre. Paniquée, elle sentait que ce sentiment diminuait aussi pour n'être plus qu'un besoin de dormir. Le concept d'hibernation prit alors tout son sens pour elle et elle se demanda combien de temps il faudrait attendre avant que le soleil ne vienne caresser sa peau à nouveau et que l'herbe ne la réveille en chatouillant son nez.

Glissant doucement vers un monde d'illusions, l'Halfeline perdait le contact avec la réalité et seule une intervention externe semblait à même de la sauver.
avatar
Ôrora
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Niyos le Lun 12 Mar 2018 - 12:24

"Mais si je t'assure, nous sommes sur la bonne route !"
"Tu te fiches de moi ?! On est perdu au milieu des montagnes. Je ne vois en rien qui ressemble à une ville."

Qu’est-ce que Jengolf pouvait être irritant. Et ces phases de « ok je te fais confiance, mais sans vraiment le faire. » Prenait la tête. Bon d’accord, il était bien meilleur chasseur et pisteur que moi. Déjà, il menait ce genre de vie bien avant moi, mais quand on avait du sang de loup, pour moi, c’était de la triche. Enfin bref, nous devions arriver à Tacomnal pour un de nos plans d’attaque, mais un détour aux montagnes était de rigueur. Se rendre directement à la capitale serait dangereux, car la guilde devait surveiller toutes les routes, alors je proposais un chemin plus sûr… Et plus long. En plus avec ce mauvais temps, la progression n’était pas facile. Au moins, la randonnée et l’escalade ne nous faisait pas peur, nous étions deux vrais habitants de la nature, ayant depuis longtemps oublier le confort d’un lit douillé, de murs protecteurs et d’un toit convenable, je n’y pensais même plus.

"Regardes Jengolf ! Il y a de la lumière dans cette grotte. Sans doute l’occupant pourra nous offrir un abris."
"On va vérifier ça, mais reste prudent gamin."

Pourquoi il me demandait ça à chaque fois ? Zut. Je suivais donc cette lueur qui devait être un feu dans une bouche ténébreuse, me demandant bien ce qui s’y cachait. Sans doute un voyageur perdu, un marchand… Au moins, quelqu’un de non-dangereux. Mais au fur et à mesure que nous nous approchions, la lumière semblait disparaître pour ne devenir que ténèbres. Le feu a dû s’éteindre et sans doute, celui ou celle qui la, allumée ne devait plus être là. Dans tous les cas, nous trouverions un abri. Du moins, c’était ce que je pensais, lorsqu’au bout d’un certain temps, l’antre du royaume souterrain s’ouvrit à nous, dévoilant la présence de la première venue. Et là, un visage d’horreur me défigura, me poussant à lâcher un cri effrayé.

"Oh mes dieux ! C’est une enfant ! Et… Elle est morte je crois."
"C’est une Halfelin triple andouille ! Vas rallumer le feu pour la réchauffer, ej vais l’aider."

Je ne pouvais pas savoir c’est bon. Au moins, étant rassurer, je pouvais suivre l’instruction, tout en grommelant dans ma barbe à l’encontre du loup-garou. Pendant que ce dernier tenter de la réchauffer en lui donnant quelques peaux de bêtes fraichement chasser et sortant leur peu de provision que nous avions, je refus un petit foyer d’où avec deux branches, je rallumais le feu. On avait un petit stock de bois sur nous, mais cela brûlera assez vite. Au moins, le matin ne tarderait pas trop à se lever, sinon l’un de nous devra aller en chercher, sur une montagne morte. On avait de la chance.

"Tu crois qu’elle va s’en sortir ?"
"Oui ne t’en fais pas, elle a échappé de peu. Laissons-lui le temps qu’il faut."

•————————————•
L'ami des loups:
avatar
Niyos
Champion
Champion

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Ôrora le Mar 13 Mar 2018 - 23:02

Ôrora expira profondément, soufflant inconsciemment sur les mèches de cheveux tombés devant son visage. Un petit gémissement franchit ses lèvres marquant sa satisfaction. Toujours évanouie ou endormie, elle savourait la chaleur qui caressait sa peau et se frayait un chemin à travers les épaisseurs de tissus et de peaux de bêtes qui la couvraient. Elle redevint peu à peu consciente. Son esprit s'arrêta en bordure du monde réel comme s'il ne voulait pas vraiment y retourner, juste profiter de cette sensation agréable, l'étirer dans le temps. Ôrora crispa ses doigts et baya puis elle étira ses bras. L'espace d'un instant, elle se crût de retour auprès du foyer familiale. Mais, parlons d'instinct, elle se rendit rapidement compte que quelque chose clochait. Non seulement, elle était partie voilà plusieurs mois à l'aventure. Et seule. Mais de plus, elle était certaine que la dernière fois qu'elle avait posé les yeux sur ce feu, il n'était plus que braises dans une caverne noire répétant les hululements du vent s'y engouffrant. De ce dernier fait, elle en était certaine parce qu'elle s'était dit qu'il y avait peu de chances qu'elle se réveille un jour pour voir autre chose que du bois brûlé. Ironiquement, cette pensée macabre lui permettrait peut-être de vivre plus longtemps.

Ôrora retint son souffle sans vraiment y faire attention. Le visage toujours partiellement caché derrière ses mèches, elle tenta de se faire une idée de la situation. Manifestement, ils étaient deux. A leurs respirations, l'un semblait plus ... costaux? Ou juste gros. En tout cas, il devait être une sacrée pièce car sa souffle était plus profonde que l'autre. L'halfeline glissa doucement sa main sous ses vêtements pour chercher une arme. Ses doigts ne rencontrèrent pas ce qu'ils étaient censés toucher et elle se maudit intérieurement. Tout son matériel était soit dans son sac soit... posé tout bonnement devant son nez. Comme par exemple son couteau qui lui avait servi pour se faire à manger un peu plus tôt. Mais il restait hors d'atteinte si elle voulait l'attraper sans se faire voir.

Ôrora se mit en mouvement. Frisant l'absence d'instinct de survie ou le génie, elle ne s'était pas attardée à la réflexion avant de se redresser. S'asseyant et avant de parler, une image de son père lui vînt en tête. Il avait un doigt rageur pointé sur son visage et il était très proche car elle sentait son haleine de fumeur. Sa moustache bougeait rapidement au rythme de ses lèvres qui la sermonnaient: "Si tu n'apprends pas à réfléchir avant d'agir, il va t'arriver des bricoles!"
Nous y voilà donc, pensa-t-elle.

Assise sur sa fesse et sa cuisse gauche, les jambes pliées sur le côté droit, elle était en appui sur son bras gauche. Dans son mouvement pour se relever, elle avait tendu le bras droit pour attraper sa lame. A présent, elle retenait les couvertures contre elle comme si elle voulait les tenir de sorte à se protéger du froid. En réalité, son geste large pour rassembler ses tissus n'avait servi qu'à masquer la récupération du couteau. Les doigts bien serrés sur le manche, elle parla:

- C'est ma grotte.

Le temps qui suivit lui sembla long. Très long.
Et bien ma fille, tu es tout simplement un génie.
Ôrora fît la moue, n'attendant pas grand chose. Elle détailla tout de même les deux compères et bien qu'ils aient l'air aussi fatigués l'un que l'autre, le plus ténébreux semblait le plus âgé. Quelque chose lui disait que c'était celui dont elle devrait le plus se méfier et certainement celui auquel elle devrait échapper si quelque chose se passait mal dans les minutes à suivre.
avatar
Ôrora
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Niyos le Jeu 15 Mar 2018 - 13:12

J’étais rassuré de savoir que la petite femme ne risquait plus rien. Les Halfelins, ils n’étaient pas étrangers aux Corbeaux. Certains mêmes étaient employé comme vendeur ou intermédiaire quand ils n’étaient pas clients des produits. Bien que la mentalité de la guilde fût assez xénophobe, personne ne disait non à leur argent, et on y avait trouvé en eux une grande qualité de marchand fort utile aux affaires des Corbeaux. Alors disons qu’ils bénéficiaient d’une meilleure position, que le reste des espèces. Nous étions loin de Tacomnal, donc je ne pensais pas que celle-ci, soit à la botte de mes anciens employeurs. D’ailleurs, cette dernière se réveilla, apportant sans doute quelques réponses. Se redressant, elle gronda que nous étions dans « sa grotte. » Voilà une affirmation qui ne manqua de me faire rire. Je n’avais pas vu son nom écrit dessus.

"Un simple merci aurait suffi. On te passe nos peaux, le peu de nourriture que nous avons également, et on ne râle pas. Mais… C’est un plaisir tout de même."

Bien que je voulusse bien rire, Jengolf lui, semblait toujours énervé. À la longue, je n’en faisais plus trop attention, ayant accepté ce visage comme quelque chose de normal. Pour la suite, j’imaginais que le loup-garou des bois aimerait jouer les diplomates, il se montrait plus conciliant avec les non-humains que les humains eux-mêmes. Une sottise si vous voulez mon avis. Même si je notais un léger changement en lui, quelque chose d’à peine perceptible dont je ne serais identifié. Prenant un bout de bois, je tâtais le petit bûcher pour attisais les flammes. Il fallait que le feu tienne le plus longtemps possible.

"Tu ferais mieux de poser ce couteau. Tu peux te blesser."

Un couteau ? Jengolf et ses sens surhumains… À croire que rien ne pourrait le surprendre. Même cette petite lame mentionnée, sans doute bien caché, n’avait pu le lui échapper. Après avoir échappé à de nombreuses tentatives de meurtre, le chasseur était toujours sur ses gardes et savait reconnaître tout geste suspect. Il fallait être sacrément bon pour l’avoir par surprise. Cela pouvait expliquer son visage de glace, il avait senti cette menace et donc, il ne voulait pas se montrer trop tendre. Sans doute à ça de redevenir un puissant prédateur arrachant la tête de sa victime. Il valait mieux que je revienne sur scène, tentant de calmer la situation. Me retournant, jambe croisée, et fesses à terre, j’essayais de détendre l’atmosphère en souriant comme si nous étions tous amis.

"Et si tu nous disais ton nom, et comment tu t’es perdu dans le coin ?"

Voici un bon début. Elle était méfiante, Jengolf était à cran, tout ce qu’il fallait pour que cela explose. En reprenant de bonnes bases, on pourrait éviter une bagarre inutile. Ce n’était pas parce que le loup était un soldat avant, qu’il devait toujours se battre. Bref, longue histoire, et vue que c’était moi qui devais jouer le diplomate finalement, autant bien faire les choses. L’expérience m’avait appris à charmer le client, instaurer la confiance. Voir un peu de manipulation. Il fallait me voir sur les places de marchés, revendant mes potions, un vrai petit baratineur. Et croyez-le, ça marche. Que les dieux bénissent ce monde d’incrédule.

"Laisses moi nous présenter. Je suis Niyos, et le grand râleur, c’est Jengolf. Nous sommes chasseurs et un peu marchand, on revend le produit de nos labeurs. Et toi belle jeune Halfeline ?"

•————————————•
L'ami des loups:
avatar
Niyos
Champion
Champion

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Ôrora le Sam 24 Mar 2018 - 23:51

"Tu ferais mieux de poser ce couteau. Tu peux te blesser."

Ôrora se mordit la lèvre inférieur presque jusqu'aux sangs. Nerveuse, elle était loin d'être encore engourdie par le sommeil. L'adrénaline pulsait dans ses veines et lui promettait de grands exploits si elle choisissait l'action. Serrant toujours sa lame plus fort, ses jointures devinrent blanches. Elle relâcha un peu la pression et reprit son souffle alors qu'elle ne se souvenait pas d'avoir arrêté. Entre ouvrant sa bouche pour parler, sa gorge lui parut sèche et ses pensées vides de cohésion. Après tout, il ne mentait pas sur plusieurs points et elle leur devait sûrement de ne pas être morte de froid. Mais bien que sur ses gardes face à des inconnus pour l'instant bienveillants, elle choisit de jouer franc jeu.

- Je suis Ôrora et je voyage comme vous,.... à peu de choses près.

Elle laissa le temps couler. Tout à coup, elle repensa aux derniers mots de Niyos. Il l'avait qualifié de "belle jeune Halfeline". Elle se souvînt alors de son père, forain, se tenant à l'entrée de son cirque pour saluer les visiteurs et offrir les premiers divertissements de la soirée pour chauffer son public. Allant d'une blague taquine à un tour de magie rapide, il affublait les clients de compliments, les rendant tous un peu spécial à ses yeux l'espace d'un instant. Niyos venait de faire exactement la même chose avec elle pour détendre l'atmosphère et au lieu de marcher, elle avait couru dans sa combine.
Mais n'est-ce pas pour le mieux? pensa-t-elle en s'apercevant qu'elle ne lui en voulait pas.

Tout d'abord, merci. J'ai quelques provisions à vous donner en dédommagement

Se penchant pour attraper son sac d'une seule main, l'autre tour contre sa poitrine sous la couverture, elle fouilla dedans et en sortit deux pommes et un bout de fromage emballé dans une feuille large, verte et souple. Les posant près du feu, elle en sentit la chaleur et attarda la paume de sa main face aux flammes. Son regard se perdant dans leur danse, elle poursuivit:

Je vadrouille...disons que je veux voir du pays. Mais manifestement mes ambitions sont pour l'instant plus grandes que mes capacités, je ne pensais pas rencontrer si tôt des soucis en attaquant les Montagnes Dominantes....

Ôrora se redressa et coula sa vue vers le fameux Jengolf. Sa mine renfrognée était en claire opposition avec ce que son compagnon de fortune tentait de faire. Posant sa main tenant son arme sur ses cuisses, elle s'assit en tailleur pour continuer la discution sans vraiment baisser sa garde. Bien sûr, elle ne se faisait pas d'illusion quant à l'issue du combat, s'il avait lieu. Mais tant qu'une tension régnerait dans cet espace clôt, elle se sentirait mieux avec son couteau à portée de main.
Sans complètement répondre à la question de Niyos, elle la lui retourna:

Et vous, pourquoi passer par ici alors que l'hiver court sur Orcande?
avatar
Ôrora
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Niyos le Mar 27 Mar 2018 - 10:06

Ôrora, voilà qui était un joli prénom. Et elle disait voyager en quelque sorte. Un sous-entendu pouvant avoir tant d’explication. Un exil, une cavale, s’être perdu… Etc. Un peu comme nous, chacun avait sa maison jadis, une famille plus ou moins imparfaite et nous avions tout perdu, pour être contrait à vivre en pleine nature. Et dont le seul confort que je connaissais, était de dormir dans une cabane perchée dans un arbre, un luxe que je ne connaissais plus depuis des mois, devant fermer l’œil sous la belle étoile, ou sous un arbre. Une auberge était de temps en temps la bienvenue, mais c’était rare. Allions-nous finir nos jours de la sorte ? Pas que le fait de vivre comme un esclave me manquait, mais un bon lit et la perspective d’avoir ma propre vie me manquaient. J’avais envisagé de fonder une famille, mais comment dans de telles conditions ? Jengolf avait aussi rejeté l’idée d’en avoir une nouvelle, car il voulait retrouver sa belle. Des fois, je le trouvais égoïste.

"Tout d'abord, merci. J'ai quelques provisions à vous donner en dédommagement."

Le loup-garou leva la main devant lui en signe de refus.

"Ce n'est pas la peine, nous ne donnons pas quelqu'un dans le besoin pour reprendre après."

Là, je me mis à le regarder d’un air indigner. Bien sûr que c’était important d’aider son prochain comme on le répétait tout le temps dans les temples. Mais il fallait aussi penser parfois à nous, on avait besoin de survivre, même si nous étions bon chasseur. Et puis, ce serait mal poli que de refuser le présent de la semi-femme.

"Parles pour toi mon vieux. Je ne compte pas manger des pierres et avaler du vent pendant plusieurs jours."

Avec un grand sourire, je récupérais ce qu’Ôrora nous donna, posant tout bien devant elle. Pendant que je dégustais de manière gourmande ce que nous venions de gagner, je remarquais comment l’halfeline regardait le garou. Ce gaillard donnait toujours cette impression. L’image de quelqu’un de sombre, de froid, d’imposant, pouvant faire peur sans rien dire, ni faire quoi que ce soit. Une aura d’intimidation l’entourait. Pour une personne comme notre nouvelle amie, ce genre de personnage pouvait l’impressionner bien plus qu’à un être humain. Il était vrai que Jengolf pouvait devenir quelqu’un de violent, de sanguinaire, mais la plupart du temps, ce n’était qu’un ourson faisant la tête du matin au soir.

Ôrora nous expliquait être du genre aventurière, voulant explorer les montagnes etc. Mais que le défis était trop élevé au final. J’ignorais si elle disait oui ou non la vérité, étant traquer par une guilde et ses assassins, on avait de quoi être parano, cependant je m’efforcer de ne pas paniquer et remettre la parole de chacun pour argent contant. Si cela se trouvait, elle nous disait la vérité.

" Et vous, pourquoi passer par ici alors que l'hiver court sur Orcande ? "

Il n’y avait pas de saison pour la chasse, il fallait bien se nourrir et gagner sa vie. Pourtant sa question ne manquait pas de sens, surtout si on savait qu’on poursuivait un autre but que de ramener du gibier pour ce soir. Le loup-garou resta muet. D’habitude il aimait parler à ceux qui n’étaient pas humain, donc il fallait croire que pour une fois, j’aurais l’occasion de me mettre en avant en dialoguant avec autrui.

"On est des nomades. On parcourt de long en large le continent, on récupérer de la viande avec tous ce qui peut être revendu. Du bois, de la fourrure, des rennes, des dents etc. Là on voudrait passer par les montagnes pour rejoindre l’ouest, l’endroit regorge de grotte pouvant servir d’abris durant la saison de glace."

Pas mal du tout, très convainquant je me trouvais. Rester à savoir si l’halfelin nous croira ou non. De toute façon, ce n’était pas faux ce que je venais d’expliquer.

•————————————•
L'ami des loups:
avatar
Niyos
Champion
Champion

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Ôrora le Mar 27 Mar 2018 - 14:17

Ôrora le fixait du regard en l’écoutant. Le compagnon d’aventurede Niyos n’esquissant pas un mouvement, elle en oublia presque sa présence en réfléchissant à ce qu’il lui racontait. Quelque chose clochait dans sa logique mais elle ne parvenait pas à mettre le doigt sur ce qui la gêné.
D’une main, elle saisit à nouveau un aliment dans son sac. Sa pomme était sucrée mais elle ne savait pas si c’était son goût ou si c’était un tour de son corps qui manquait de sucre et se manifestait en trouvant tout excessivement sucré. Qu’importe, elle la mangea à moitié du fruit avant de se rendre compte que c’était son avant dernier, Nyios tenant la première dans sa main et sa petite sœur était près de son genou. Ayant le visage très expressif, elle traduisit son anxiété soudaine par une petite moue du visage.
Ôrora ma fille, ta gourmandise te perdra….pensa-t-elle en essayant de se faire un schéma mental de ce qu’il devait lui rester dans son sac.

Lâchant son couteau sur ses genoux, l’Halfeline s’étira en tentant de se faire une raison, elle devrait sûrement retourner dans l’un des villages au pied des Montagnes Dominantes pour se réapprovisionner et passer l’hiver. Avec ce vent froid qui lui semblait discontinu et les monts enneigés que l’on devinait sous les nuages qui coiffaient les Montagnes, elle ne s’imaginait plus les traverser à cette période. Qu’importe les nombreuses grottes dont parlé Niyos…
D’ailleurs, se reprit-elle à penser, que vont-ils chasser par des temps si froids ?
Son regard courut sur Jengolf et quelque chose lui dit que la neige et le froid ne serait pas un problème pour lui. Mais quand même, après ce qu’il venait de lui arriver, elle savait que la fatigue n’etait pas la seule à l’avoir menée vers une mort certaine.

-Mais,
Elle laissa un petit temps s’écouler, cherchant ses mots…
N’avez-vous pas peur du froid tout comme vos futures proies vont certainement s’en cacher ? Je veux dire, que comptez-vous chasser et avec quoi allez-vous l’agrémenter ? Je ne suis pas experte dans l’entreprise de voyage au sein des montagnes
Elle grogna plus qu’elle ne toussa dans son point pour se sermonner elle-même : La preuve en est de ma situation actuelle. Puis elle reprit :
J’ai bien une carte qui indique un village a mis parcours puis je comptais sur Sileth, la capitale des Nains ….
Se rendant compte qu’elle parlait beaucoup, elle se tût laissant son explication, plan ou histoire en suspend pour leur laisser la parole.
avatar
Ôrora
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Niyos le Ven 30 Mar 2018 - 10:39

Je pensais que le reste de la soirée se passerait en silence, ou du moins le soleil ne tarderait pas à se lever et que chacun reprendrait sa route. Personnellement, j’étais pressé que cette histoire se termine, qu’on atteigne Tacomnal, qu’on en finisse avec la Guilde et tout ça, et que chacun reprenait une vie normale, enfin, si c’était possible. Il fallait dire que depuis le temps, je me voyais tout le temps vivre en pleine nature, n’imaginant qu’un bon lit comme confort du monde civilisé. Et que ferais-je après ? Si la Guilde disparaissait, j’aurais détruit le seul travail que je connaissais. Allais-je continuer à vendre de pseudos potions d’amour ou de virilité ? Rien de bien différent à tout cela. Je pourrais au moins essayer de retrouver cette belle dryade qui faisait battre mon cœur… Même si elle disait que notre amour était impossible. En résultat, je me voyais mal de me séparer de Jengolf, même si c’était un grincheux, mais lui, même s’il pouvait m’apprécier, n’hésiterait sans doute pas une seconde à m’abandonner, quand il aura reconquis sa belle.

Ôrora nous posa la question pour savoir si c’était judicieux de chasser pendant les saisons froides. Jetant un petit coup d’œil au chasseur expert, ce dernier continuait à rester silencieux. Bon, j’allais alors continuer à expliquer en quoi consister le « métier » de chasseur. On pouvait comprendre pourquoi elle se posait la question, l’hiver, les bestioles préféraient hiberner et rencontrer un cerf était fort rare quand il neigeait. Malheureusement, nous vivions dans un monde, où il fallait constamment chercher sa pitance chaque jour, car sans chasser pendant un moment conduisait inévitablement à la mort. J’avais bien cru que cela allait nous arriver, quand le garou perdait son temps à m’entrainer à chasser à mes débuts. On ne rapportait presque rien pendant un petit moment, c’était surtout lui qui devait trouver quelque chose à la fin. Ma tête s’en souvenait encore après toutes ces claques.

"Tu sais... Quand on vit de la chasse, tu ne peux te reposer. Trois mois de froid, si tu ne cherches pas quelques entre temps, tu meurs..."

La dure loi de la vie. Je ne savais pas, si c’étaient les dieux qui en voulurent ainsi, ou bien l’homme, mais nous étions prisonniers d’un système que je trouvais contraignant. Autant que chez les Corbeaux. La vie était sadique.

"Quelque soit la saison, tu trouves toujours quelques chose à chasser et à manger. En plus on est deux sauvages vivant en pleine nature. Il nous faut bien trouver quelque chose pour subsister, et pour s’installer dans une auberge, de quoi payer."

Quand on ne mangeait pas la viande, on revendait peau et os pour qu’avec, nous puissions trouver de quoi survivre. Et avec l’argent en plus gagner par mes potions, on avait de quoi tenir un petit moment sur le plan financier. Après, on ne préférait pas rester trop longtemps dans la même ville, ou village. Non seulement la guilde avait des yeux et des oreilles partout, mais en plus, il fallait qu’on accomplisse notre vengeance. Jengolf se redressa subitement et son regard se perdit dans l’obscurité du fond de la grotte. Cela m’avait surpris, et connaissant ses pouvoirs, il avait du sentir quelque chose.

"Je reviens. Continuez."

Puis, il s’en alla, disparaissant dans le noir, me laissant seul avec la semi-femme. Bon d’accord, j’ignorais ce qu’il allait trafiquer, mais j’avais renoncé à lui poser des questions quand il était comme ça. Me reconcentrant sur Ôrora, je sortais quelques feuilles et herbes, un petit beau que je remplissais d’eau et que je fis chauffer au-dessus du feu. La substance prit une couleur un peu verdâtre, mais elle restait liquide comme de la soupe. Et l’odeur, était passable. J’y ajoutais justement de quoi parfumé, de l’essence de fleur, avant de verser dans un gobelet en bois et de le tendre à l’Halfeline.

"Tiens, bois ça. C’est ce qu’on appelle un fortifiant. Cela va t’aider à te requinquer après avoir frôler l’hypothermie."

C’était l’une des premières potions que j’avais appris à la guilde. Rien de bien méchant. Cela se rapprochait du thé, mais en plus de détendre, il stimulait le corps à regagner en énergie et à se remettre de la plupart des maux. Non, la cicatrisation n’était pas accélérée comme par magie, et on n’était pas guérir d’un rhume ou de la peste en un claquement de doigt. Juste que vous recevez un coup de fouet pour vous motiver à aller mieux.

•————————————•
L'ami des loups:
avatar
Niyos
Champion
Champion

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Ôrora le Lun 9 Avr 2018 - 22:14

Ôrora écouta attentivement la réponse de Niyos s'en se rendre compte tout de suite qu'elle avait été suspicieuse rapidement avec ses sauveurs. Après tout,ils pouvaient très bien n'être que des voyageurs dont l'objectif final ne la regardait. Elle s'en voulut d'avoir oublié si rapidement, à nouveau, qu'ils l'avaient sauvés. Elle accepta la boisson chaude lorsqu'elle fût prête et ne posa pas de question sur la sortie de Jengolf. Ôrora avait l'impression que le soleil ne devait plus être haut dehors. Elle s'appuyait sur la baisse de luminosité à l'entrée de la grotte mais elle ne mettait pas non plus de côté le vent fort qui soufflait sa tempête depuis son réveil.D'ailleurs, combien de temps avait-elle pu passer inconsciente ? Réfléchissant, ses pensées en vinrent rapidement à l'idée qu'ils devraient dormir à un moment donné pour affronter la neige et les Montagnes Dominantes. Elle but un peu de la boisson qui avait réchauffée ses doigts puis ses avant-bras. Le goût lui sembla artificiellement sucré mais il ne lui semblait pas avoir vu Niyos y mettre quoique se soit qui puisse donner un tel résultat. D'ailleurs, elle trouva que la détente de ses muscles puis le regain rapide de ses forces étaient plus rapides que la normale. Niyos n'avait pas menti sur ce point, il savait faire des potions et elle avait de la chance, une fois de plus, d'y goutter.

- Merci Niyos...

L'halfeline ne sentait pas que la situation nécessitait une reprise de la conversation aussi cessa-t-elle de parler. Écoutant le vent au dehors, les yeux perdus dans les flammes et ses lèvres trempant dans la boisson qu'elle buvait très lentement, elle ne se rendit pas tout de suite compte du cliquetis lointain. D'ailleurs, lorsqu'elle le remarqua, elle se rendit également compte qu'il devenait de plus en plus fort. Provenant de la droite, elle regarda dans cette direction mais ses yeux éblouis par le feu ne s'habituèrent pas rapidement au noir. Elle se tourna alors vers l'homme toujours en sa compagnie et articula sans prononcer les mots: "Est-ce que tu entends?" Elle ne voulait pas que sa voix couvre le bruit bien qu'il soit à présent très audible. Elle donna tout de même un coup de tête dans cette direction et se tourna à nouveau rapidement vers l'écran noir qui tapissait le fond de la grotte. En arrivant, elle n'avait pas pris la peine de l'explorer et elle se nota que la prochaine fois il faudrait le faire. Posant sa tasse sur le sol, elle regarda à nouveau Niyos en s'accroupissant.
avatar
Ôrora
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Niyos le Mer 11 Avr 2018 - 9:06

Je me contentais de sourire en hochant légèrement la tête au remerciement de la petite femme. J’ignorais ce qu’elle avait bien pu vivre, mais cela n’empêchait pas d’être poli. Regardez-moi, avec la statue de glace, on a manqué de se faire tuer une centaine de fois minimum, et je savais rester être un homme charmant, courtois et mignon. Enfin bref, nous n’allions pas en parler, cela ne servirait à rien. Non, le plus important était ce bruit de cliquetis qui résonna jusqu’à nous. Même Ôrora semblait l’avoir entendu aussi. Par réflexe, je ramassais mon arc et préparai une flèche.

Jengolf n’était toujours pas revenu. Et même s’il savait mieux se débrouiller que moi, vaincre à lui seul un groupe d’orc, je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter pour mon vieux compagnon. J’imaginais qu’il allait nous surprendre par-derrière, disant de faire silence et qu’un horrible monstre allait nous tomber dessus. Mais aucune main ne se posa sur mon épaule pour me faire sursauter, ou d’ombre venant vers nous. Le loup-garou n’était pas encore revenu. Je fis signe à l’Halfelin de se mettre à couvert derrière moi. Elle ne semblait avoir beaucoup de moyens de défense, alors que moi, j’avais une arme à distance.

Soudain, quelque chose sortit d’un des coin sombre de la grotte et manqua de nous toucher, si je ne nous avais pousser. Cela ressemblait à une serpe émoussée qui vint se planter dans la roche derrière nous. Par réflexe, je décochais une flèche dans la fissure sombre devant nous. Aucun cri, aucun son même, j’ai dû louper la cible. Normal après tout.

"Pr les dieux ! Nous ne sommes pas seuls !"

•————————————•
L'ami des loups:
avatar
Niyos
Champion
Champion

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Ôrora le Dim 20 Mai 2018 - 21:02

Derrière Niyos, Ôrora avait le dos offert au couloir juste avant l'entrée de la cavité. A présent également sur les fesses, elle regarda rapidement la serpe plantée dans la roche qui vibrait encore doucement. Elle se redressa pour être à nouveau accroupie se disant que la chose qui avait lancé cette lame devait être sacrément fort pour parvenir à la planter d'aussi loin.

Ses yeux s'habituèrent à l'obscurité de la grotte. S'avançant en prenant appuis sur un bras pour rester accroupie, elle parvint à détailler le fond de la caverne sans pour autant y trouver leur assaillant.
S'ils ne sont pas plusieurs, pensa-t-elle.
Elle distingua cependant le début d'une faille qui devait sûrement donner sur un couloir bas vers d'autres cavités souterraines. Pestant encore contre elle-même, elle se redressa et se déplaça rapidement de l'autre côté de la grotte pour s'abriter derrière une roche. Grâce à sa petite taille, elle était entièrement protégée par la masse solide. Elle se tassa tout de même contre la surface froide dans son dos quand une flèche vînt creuser le sol un peu trop près de son pied à son goût.
Bon, manifestement, c'est soit une armurerie ambulante soit ils sont au moins deux.

Elle regarda Niyos.
Mais où se trouve donc Jengolf?
Elle se pencha à nouveau pour regarder derrière son abris. Rien ne lui fût lancer. Elle se pencha donc un peu plus pour récupérer la flèche qui l'avait manqué. La pointe été acérée mais le tout n'en restait pas moins de seconde main. Ôrora gratta une sorte de croûte marron foncée pour découvrir que c'était du sang séché.
Son propriétaire est très économe et pas vraiment amical, songea-t-elle.
Elle posa la flèche à côté d'elle, s'étira et parlant à haute voix:
- Vous auriez pu demander gentiment le passage pour aller vous geler les fesses dans le froid!
Elle avait ramassé une poignée de cailloux moyens qu'elle jeta sur leurs adversaires toujours invisibles derrière leur mur de roches irrégulières. Sans attendre, elle se lança dans la même direction et s'accroupit au pied de cette protection naturelle. Près du sol, elle attrapa sa lame cachée dans la bottine.
avatar
Ôrora
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Niyos le Mer 23 Mai 2018 - 8:15

Cette petite avait du cran, il fallait l’admettre et j’aimais ça. Avec courage, elle répondait à nos ennemis invisibles et utilisa ce qui lui tombait dans la main pour se battre. Amusant d’ailleurs de la voir jeter des cailloux contre des armes blanches. Ôrora devait avoir plus d’une corde à son arc et je me demandais justement, ce qu’elle ferait en combat rapprocher. Déjà, quand nous étions entrés dans la grotte, l’halfeline avait su montrer qu’elle était coriace, sachant se défendre avec son couteau. Je pouvais imaginer, une longue vie où elle dut apprendre à se défendre afin de survivre, apprenant à user de tout ce qui l’entourait pour surmonter les obstacles et être encore de ce monde.

Néanmoins, bien que je fusse rassuré de voir Ôrora aussi vaillante, je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter pour ce vieux grincheux de Jengolf. D’accord, il savait très bien se battre, c’était un ancien soldat ayant vécu ces dernières années dans la vie sauvage. Je ne devrais pas m’en faire. Mais alors, pourquoi je ne l’entendais plus ? Où était-il passé ? Des fois, quand il se laissait emporter par la vague du combat, il devenait sauvage et là, il avait besoin qu’on l’aide à redescendre sur terre. Mais là, c’était comme s’il avait disparu. Ce vieux chasseur n’était pas invincible, même en étant un loup-garou, et même s’il me cassait les pieds tous les jours, je ne pouvais souhaiter une fin bien sombre, non, je ne le voulais pas !

Un nouveau projectile siffla dans les airs, ricochant sur la roche. Sur le coup, je m’étais bien cacher derrière la paroi. Après cela, je bondissais à découvert, faisant une roulade sur le sol, avant de décocher une nouvelle flèche pour tirer dans l’obscurité. Mon trait siffla elle aussi et dès qu’elle pénétra dans l’antre des ténèbres, j’entendis un sifflement. Parfait ! J’avais réussi à toucher ma cible. Sans doute un tir non-mortel, mais cela devrait les affaiblir. Ne voulant leur laisser la moindre chance de riposter, je retournais me mettre à l’abri près de l’Halfeline. Ce n’était pour l’instant qu’une maigre victoire, toutefois nous n’étions pas encore sorties de l’auberge.

"Vas-y sauve-toi je te couvre !"

J’avais déjà bandé mon arc, prêt à accueillir ces étranges occupants. Au premier signe suspect, je tirerais, bien décidés à faire mal. La sortie de la grotte se trouvait juste derrière nous, Ôrora pouvait rejoindre cette voie salutaire, pendant que je la protégerais. Quant à moi, je ne comptais pas abandonner Jengolf. Je comptais bien aller le chercher, même si je devrais le trainer par la cape pour ça. Malgré cela, j’ignorais s’il s’agissait d’un signe des dieux ou un coup de « pas de bol », mais l’ouverture qui devait être synonyme de sécurité, se transforma en cauchemar. Sur le plafond, on voyait grouillé d’énormes pattes velue et fine, surmonter de tronc monstrueux, qui pouvaient tomber à tout moment du plafond naturel pour nous tomber dessus. La sortie était condamnée.

"Ce n’est pas vrai…"

•————————————•
L'ami des loups:
avatar
Niyos
Champion
Champion

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quête d'aventures grelottantes [Libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum