Le calme avant la tempête

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le calme avant la tempête

Message  Garmr le Mar 27 Fév 2018 - 18:47

Bande d'abrutis !!! Je suis un expert en crochetage, assassinat, escalade et rapine. Je peux me fondre dans une foules comme si j'étais une souris et je connaissais la rue et ses caniveaux comme ma poche. Et on m'envoyant on ? En plein coeur d'une forêt vierge de toute présence humaine. Et dire que je venais de rentrer d'un contrat qui m'avait fait affronter une tribue entière de centaure, je devais maintenant m'enfoncer en plein coeur de leurs territoire. Je lachais un soupir et continuais à marcher dans la puanteur qui berçais ma vie depuis déjà des mois. Si au moins on m'envoyait me charger d'un riche ayant une lubie pour la nature où un déserteur, je saurais à quoi le préparer. Mais je devais aller enquêter sur "une activité suspecte et anormal au coeur de la forêt du Calme".

Il était inutile de se lamenter sur son sort. Un contrat est un contrat et l'homme qui m'envoyait me tenais malheuresement par les parties. Je fis le vide dans ma tête  et me concentrait. J'avais la chance de pouvoir me permettre de prendre un chariot pour arriver à la lisière de la forêt. L'idée de marcher m'effleura mais je la repoussais.  Il était inutile de me fatiguer plus que nécessaire et les vieux os se porteront très bien de ne pas courir les pavés. Une telle expédition n'était pas à prendre à la légère. Il me fallait des vivres ainsi que.... mais que le fallait il en vérité ? Les rares fois ou je m'était retrouvé embarqué dans une telle expédition, jetais soit avec une cohorte militaire, soit un fugitif. J'allais devoir me préparer à affronter un mal inconnu et je me retrouvais perdu devant une simple liste mentale de matérielle. Un briquet, de l'amadou un..... couteau ? Je mefforcais de faire le vide dans ma tête une nouvelle fois. Je ne pouvais pas m'en sortir seul. J'allais avoir besoin au pire de conseils et au mieux d'un guide.

Les amis de la nature se retrouvais toujours dans une taverne à quelques quartier d'où je me trouvais. Il y avait las bas des pisteurs, rangeurs et autre chasseurs. Je me dirigeais alors vers cet endroit, espérant trouver mon bonheur.

Je penetrais dans le lieu alors même qu'une bagarre éclatait. Deux hommes, ivres s'amusait à se lancer des chaises et autres joyeusetés en agrémentent cela avec des insultes qui aurait fais palir tout homme pieux existant encore dans cre bas monde. Jevitais consciencieusement les objets qui volais ici et là et me glissa à une table inoccupé dans un coin, je fis un petit geste à la serveuse et commandais un verre de vin. Tout en savourant la piquette coupée à l'eau qui me servait de breuvage, je fis le tour de la salle avec la moitié de regard qui me restait. Comme je m'y attendait, il y avait là un joyeux attroupement de campagnard tous plus alcoolisés que les autres et visiblement en manque de relations charnelles depuis bien longtemps. Un des poivrots qui avait un peu trop abusé de la gentilesse de la serveuse fut sortit et roué de coups. Il me fallait décider lequel engagé, et ce n'était pas chose aisé de tous les différencier. Il était en effet tous pareil, et je ne connaissais pas suffisamment dame nature pour différencier lequel semblait vétérans des contrés sauvage. Je continuais à scruter mon verre en priant les dieux pour que la solution tombé du ciel...

•————————————•
"L'alcool est comme un ennemi plus fort, fuir serait lâche !"
avatar
Garmr
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Mer 28 Fév 2018 - 15:30

Deux semaines s'étaient écoulées depuis que Chaya avait quitté Nimar à Telbara. Elle avait essayé de s'adapter à partir de rien à la vie citadine et fut vite perdue et seule. Comme on dit : Le naturel revient toujours au galop, et au fur et à mesure de ses escapades, la jeune tigraine trouva un endroit où elle s'y sentit plus en sécurité : La forêt. Plus exactement la Forêt du Calme mais ça, elle l'ignorait.
Elle mit plusieurs jours afin de se construire un abris confortable et grâce à la faible formation concernant le vol que lui avait inculqué Nimar, Chaya put ajouter des matériaux de récupération à sa cabane chaleureuse. Pourtant, elle s'imaginait toujours la réaction de son ami s'il venait à apprendre qu'elle vivait comme avant, en pleine nature. Il serait probablement déçu ... Mais si elle était heureuse pourquoi pas ?
Chaya ne s'était pas habituée au fait d'avoir un travail et de gagner de l'argent, toutes ses notions de politesses et de comportements à adopter en communauté lui étaient encore inconnus voir difficils à assimiler. Cela dit, elle avait la paix dans son nouvel environnement et c'est ce qu'elle avait toujours souhaité : Ne plus être sans cesse en fuite face aux dangers comme dans la région de Tacomnal. Rien ne l'empêchait d'aller se promener en ville de temps en temps, certaines personnes étaient très accueillantes.
Le troc devint  important dans son quotidien, bien souvent elle échangeait des ressources avec du gibier qu'elle chassait. Généralement, elle faisait ses échanges dans une taverne à l'oret de la forêt, le gérant avait accepté les coups de mains de Chaya et n'était pas méchant avec elle, ceci devenait presque une habitude depuis une semaine : Elle se présentait à lui en fin d'après-midi avec de la viande fraîche ou des plantes afin qu'il puisse préparer les repas pour ses clients le soir. En contrepartit soit il la nourrissait gratuitement, soit il lui donnait du tissu, de l'argent,  des objets sans interêts ou autres provisions. Il faut dire que parfois il provitait de la naîveté de la tigraine.
Chaya entra donc dans la taverne bruyante, à force elle s'était faite à ces endroits puants et regorgeant souvent de mâles gras et violents. Certains devinrent silencieux en la voyant trainer une grosse carcasse de sanglier vers le comptoir. Immédiatement, le patron vint à sa rencontre en lui glissant à l'oreille :

- Tu sais bien que je préfère que tu vienne quand il n'y a pas de client ! De quoi j'ai l'air moi maintenant ?

L'homme plutôt robuste l'aida à porter le gibier et elle ne répondit pas à sa remarque tout simplement parce qu'elle n'en avait pas comprit le sens. Elle attendit contre le comptoir tandis qu'il rangeait la viande à l'arrière et observa les nombreuses personnes présentes à l'intérieur. Au bout de quelques minutes, l'aubergiste revint et posa ses mains sur le bar :

- Bon, c'est une belle prise jeune fille merci, mais je n'ai rien pour toi aujourd'hui.

Chaya se tourna vivement vers lui en fronçant les sourcils :

- Toi me donner quelque chose. Lui répondit-elle sèchement.

- Oui, c'est le but d'un échange, sauf qu'aujourd'hui je n'ai rien pour toi.

La tigraine avait la capacité de sentir les émotions des gens, un peu comme les chiens et la peur et cet homme mentait, il ne voulait tout simplement pas lui donner quelque chose gratuitement. Alors elle recula d'un pas et braqua son arc sur lui, affolant quelques femmes qui flirtaient au passage...

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Mer 28 Fév 2018 - 21:02

Voilà une bonne semaine de rempli. Hache ensanglantée, le corps poussiéreux et recouvert de transpiration et de tache de sang, je rentrais d’une longue mission. Il y a quelques jours, on m’avait parlé d’un Troll qui se cachait dans la forêt et qui massacrait tout animal et habitants passant dans le coin. Un peu de bagarre m’aidait toujours à changer les idées, et c’était sans hésiter que je partais à la rencontre de la créature, ma hache en main. Pendant des jours, j’ai dû chasser cette chose, me débarrassant au passage, de bandits de grand chemin qui me barraient la route. Mais quand je retrouvais le troll, c’était autre chose. Ces monstres étaient forts, et dotés d’une incroyable résistance. Le combat se présentait mal au début pour moi, mais comme il ne semblait pas très malin, aux réactions prévisibles, j’eus au final le dessus sur lui, et permis la tranquillité dans ce coin perdu, du moins jusqu’à la prochaine menace qui ne tarderait pas, à arriver.

Un peu las de ce combat, et voulant soufflet juste un instant, je cherchais un coin où je pourrais reposer mes vieux sabots. La chance me souriait quand je trouvais une auberge qui était loin, d’être silencieuse. Une bonne bière et un lit douillet pour la nuit suffiront pour le moment. En entrant, je vis la diversité de la clientèle, enfin vite dit. Surtout de l’humain aimant picoler et bien trop soûle pour remarquer l’entrer de mon imposante carcasse en ces lieux. Mais ils furent tous plus intéresser par ce qui allait suivre. Alors que je pensais juste m’installer à une table, je remarquais du grabuge. Le responsable et une tigraine, se prenaient le bac. La femme chat menaçait le tenancier avec son arme, ce qui surprit tout le monde. Et comme par hasard, un membre de la guilde était présent. Pas maintenant que j’allais souffler. Soulevant ce gros tas de viande que j’étais, je m’approchais des deux personnes en pleine tension et grondais :

"Qu'est-ce qu'il se passe ici ?! Y'a intérêt que ce soit important pour sortir les armes."
"Ca ne te regarde pas minotaure !"

Vexer, on pouvait le dire, je dégainais ma hache et avec, je brisais une table juste à côté de moi, avant de menaçait le propriétaire avec.

"Fais gaffe ! Je suis de la guilde, et je suis passablement de mauvaise humeurs."


L’humain était proche du malaise, devant pale, perdant de son assurance et se mit à balbutier que la femme chat l’agressait sans raison, qu’elle était folle de s’en prendre à lui, et qu’on devrait l’enfermer dans une cage pour la calmer. Il n’était déjà pas convaincant, mais en plus, ses propos me mirent davantage en colère. Mais voyant le cadavre entre eux deux, je comprenais qu’il s’agissait du fruit de la discorde. Oh j’arrivais à dire des choses jolis tiens ! Et puis, il me semblait entendre parler d’accord entre eux. J’étais un guerrier normalement, mais visiblement, j’allais devoir jouer les médiateurs. Alors ma hache se planta dans la carcasse du gibier et le tirer vers moi. Tant que l’affaire ne sera pas réglée, personne n’y aura droit.

"J’imagine que c’est pas arrivé par magie ! Alors, soit vous trouvez un accord, soit vous perdez bien plus que ce tas de viande."

Il eut un silence, mais au final, l’humain eut un meilleur comportement. Il sortit un petit sac sous son comptoir et le jeta devant celle à l’arc, tout en poussant un grognement. Dommage, j’aurais bien aimé lui donner de bonnes baffes pour lui refaire le portrait à celui-là. Ce genre de personne était irritante. On se sentait obliger de leur apprendre les bonnes manières, mais il fallait se retenir, sinon on se faisait passer pour aussi idiot qu’eux. Au moins l’affaire était réglée, et j’espérais quand même avoir droit à boire malgré tout. Sinon je cassais tout. Je l’avais dit, j’étais légèrement irrité, pire en réalité, à cause de tout cela, je ne savais même pas si justement, j’allais pouvoir me retenir encore plus longtemps.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Garmr le Sam 3 Mar 2018 - 0:10

J'en était déjà à ma deuxième bouteille. J'avais beau me creuser la tête du mieux que je pouvais, aucune idée décente me venait. C'est à ce moment là que la Tigraine est entrée. Ces habits et armes était rudimentaire ainsi que ces manières qui lui faisait plus ressembler à une paysanne qu'à un chasseur ou un citoyen. Mais la carcasse de sanglier qu'elle trimbalait sur son dos ne laissait planer aucun doute concernant ses activités...

Je restais attentif à la scène qui se déroulait devant mes yeux d'un air absent. La tigraine et l'aubergiste échangeait en silence et celui ci ne sembla pas contenter la jeune lynx.  Elle sortit son arc et le braqua en direction de l'hotelier. Je ne saurais jamais si c'est l'alcool ou la fatigue qui minai à ce point mes réflexes mais je m'étais à peine levé qu' un minotaure massif s'avancai en direction des fauteurs de trouble d'un pas lourd.

"Qu'est-ce qu'il se passe ici ?! Y'a intérêt que ce soit important pour sortir les armes."

La finesse légendaire des minotaures. Je me surpris à sourire alors que je me rasseyais à la table. Je fut estomaqué en entendant le tavernier lui répondre. Quel idiot ! La réaction de l'hybride ne se fit pas attendre. Il degaina son arme et reduisit la table à côté de lui en petit bois, finissant ainsi de vider la taverne des quelques personnes assez sobre pour sentir qu'il était l'heure de partir.
J'aurait juré voir de la fumée sortir de ses naseaux. Il se mit alors à déclamer qu'il était de la guilde et s'empara de la dépouille en réclamant justice. Le pauvre aubergiste était livide. Bien qu'hésitant, la peur l'emporta sur l'avarice et il tendit le payement à la Tigraine. Je me rendit vite compte que j'avais retenu mon souffle. Détendu, je le laissai aller en un soupir et repris mon verre en le sifflant d'une traite. Les choses devenait intéressante. J'envisageais l' idée d'aller vers eux et de leurs offrir à boire tout en exposant mon plan, mais les mercenaires et surtout les guerriers de la guilde ne me portait pas vraiment dans leurs coeur, et je doit dire que c'est réciproque. J'optais pour la solution de me fondre dans l'ombre. Après tout, je n'étais qu'un vieillard qui consommait une retraite bien gagnée, rien qui n'inquieterait personne...

•————————————•
"L'alcool est comme un ennemi plus fort, fuir serait lâche !"
avatar
Garmr
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Dim 4 Mar 2018 - 10:50

Alors que Chaya visait encore le gérant de son arc, un grand minotaure s'incrusta dans la conversation. Silencieuse, la tigraine le suivit du regard prête à se défendre tant bien que mal au cas où celui ci se risquerait à lui prendre sa monnaie d'échange. Cependant, elle put ressentir sa fatigue et son irritation face au problème, il n'avait pas l'air méchant et lorsqu'il brisa une table à l'aide de son énorme hâche, l'aubergiste eut un petit sursaut et perdit très vite son assurance. Chaya eut un léger sourire de coin satisfait mais ne baissa pas sa garde pour autant, après tout elle n'avait pas fait ses efforts pour ressortir les mains vides.
Le minotaure précisa qu'il venait d'une guilde et l'homme de la taverne devint soudain très pâle alors que la tigraine n'avait pas bien comprit le sens de cette menace. C'est alors qu'il s'appropria le gibier posé sur le comptoir, Chaya ne savait plus où donner de la tête : Voulait-il lui aussi lui prendre ? Pourtant il s'adressait au patron d'un ton sec et la tigraine reçut un sac en échange de la viande qu'elle avait ammené.
Suite à cela, le tavernier tremblant comme une feuille offrit même une boisson au minotaure afin d'acheter en quelque sorte son silence et lui prouver sa fausse bonne foi. Ce n'est que lorsqu'il s'éloigna que Chaya baissa son arme, lançant un regard approbateur envers le médiateur, que fallait-il dire déjà dans ce genre de circonstance ? La tigraine parut chercher ses mots pendant quelques secondes, puis elle se souvint :

- Merci. Glissa t-elle au minotaure  en hochant lentement la tête.

Chaya emporta son sac avec elle sous le regard noir de l'aubergiste et s'installa à une table non loin d'un tigrain. Elle allait profiter de la chaleur des lieux avant de retrouver sa cabane au fond des bois pour passer une nuit d'hiver glaciale. Heureusement que les tigrains étaient dôtés de poils. Elle fouilla directement dans la bourse qu'elle avait obtenu et découvrit plusieurs babioles dont une paire de mouffle et un peu de nourriture. Affamée par sa journée de chasse, elle croqua sauvagement dans la faible miche de pain aux céréales et tenta de comprendre le système des gants sans y parvenir. Elle observa alors les mitaines d'un regard interrogateur et innocent persuadée qu'elles seraient d'une grande utilité mais ne sachant pas comment s'en servir, si seulement Nimar avait été là pour lui expliquer en quoi consistaient toutes ses choses ... Il y avait d'autres objets qu'elle n'avait pas encore sortit et qui la rendait dubitative : Une flûte, du fil de pêche et un petit miroir dans lequel elle put se voir. Elle fit un geste de recul quand elle aperçut son reflet. Tout ce qu'elle put reconnaitre s'était les allumettes qu'elle chérissait tant et qui avaient un grand pouvoir selon elle. Ces objets devaient apartenir à d'anciens clients qui avaient du les oublier en partant mais Chaya était déjà comblée de ses trouvailles. Elle chercha une dernière fois au fond du sac espérant trouver de quoi se rassasier et fit une mine déçue quand elle constata qu'il n'y avait que le pain qu'elle avait déjà engloutit.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Lun 5 Mar 2018 - 9:56

Les choses semblaient revenir à la normale, alors je pouvais aller me poser quelque part. Le tavernier me fit grasse d’une bière, en signe d’excuses. Peuh ! Pathétique. Je ne disais pas non au breuvage, mais il continuait de m’agacer. La tigraine me remercia, et je lui répondais par un hochement de tête allant me poser quelque part. L’arrière-train sur un banc, mes gros bras posés sur la surface en bois, je commençais à boire. Il avait vite changé, le jeune minotaure, rêvant d’aventure qui serait conter dans les tribus minotaures. Depuis que Sualgo était parti, je me sentais mal. Cette dryade gluante me manquait, et depuis son départ, j’avais du mal à me retrouver un frère d’armes digne de ce nom. Alors, j’effectuais pas mal de mission en solo.

Buvant dans mon coin, laissé à mes pensées, je remarquais du coin de l’œil, qu’un homme chat cette fois, nous surveillait. Sans doute mon imagination qui s’emballait. Un simple râlement pour montrer qu’on ne devait pas me chercher et retour à la bière. Et celle que j’avais sauvé, elle fouillait dans son sac, sortant de drôle de babiole. Chacun vivait sa propre vie de toute manière. Pour mon cas, je comptais juste boire, dormir un peu, et retourner à Telbara pour dire que le gros insecte était mort. Une vie bien remplit, comme on pouvait le voir. Étais-je las ? Disons que j’avais acquis pas mal d’expériences, les épreuves bien tristes de ma vie, s’effaçaient peu à peu avec le temps, remplacer par de nouvelles d’un autre niveau. Même le drame ayant frappé ma famille me faisait juste verser une larme, mais le désir de vengeance n’y était plus depuis longtemps maintenant.

Il n’y avait plus grand monde ici depuis l’altercation, sans doute que l’endroit serait plus tranquille ainsi. Ce ne fut pas mon désir de gâcher la fête des autres, mais s’il le fallait pour rétablir une justice… Au moins, tant qu’on laissait ma carcasse tranquille, poser à cette table, dans une auberge puant aussi bien l’urine que la bouse. Les murs ayant mal vieillit et où chaque recoin pouvait donner envie à un haut-elfe de s’évanouir… Chochotte… J’ai connu pire, et le coin avait un certain attrait, mieux sans doute que dormir dehors à la belle étoile, j’y avais aussi l’habitude, de toute manière, je pouvais dormir n’importe où, avec un lit ou non. Par contre, ce tigrain dont j’ai cru l’avoir vue m’observer, il avait quelque chose de bizarre. Sans doute un voleur cherchant à rapiner quelques pièces. De toute façon, un coup de hache et on en parlera plus.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Dim 11 Mar 2018 - 10:19

A la fin de son maigre repas, la tigraine rangea tout son attirail dans sa nouvelle besace et observa les alentours par curiosité. La taverne s'était vidée suite à son altercation avec le gérant mais elle  ne pouvait s'empêcher de lorgner du coin de l'oeil le minotaure. Il avait l'air fatigué, irrité par son environnement et pourtant, il l'avait aidé. Pourquoi ? Il n'avait rien gagné en échange à par sa boisson.
Chaya hésita un instant et tourna la tête vers la porte : Devait-elle rentrer chez elle comme une journée banale ou accoster ce grand gaillard et risquer une fois encore de s'attirer des ennuis ? La décision fut vite prise : La jeune fille préférait l'aventure à une vie platonique et solitaire. Même si elle avait passé une grande partie de sa vie seule, la quête qu'elle avait menée aux côté de son ami Nimar lui avait fait prendre goût à l'action et à la présence d'individus.
Comment aborder quelqu'un ? Elle se mordit la lèvre tout en réfléchissant puis baissa les yeux sur sa petite boite d'allumette. Elle se souvint qu'avec ses minuscules morceaux de bois, elle pouvait créer du feu en un clin d'oeil ! Ce minotaure apprécierait sûrement d'avoir ce genre de pouvoir magique en sa posséssion. Un peu à contre coeur, Chaya se leva enfin et se dirigea vers lui.
Doucement, elle posa l'objet qu'elle chérissait tant sur la table de celui ci et parla grâce au peu de politesse qu'elle connaissait :

- Bonjour ? Pour toi. Alloumettes* au grand pouvoir de feu.

S'était une façon de le remercier, une façon chaleureuse de lui remonter un peu le moral même si s'était maladroit comme premier contact.


* Alloumettes = Chaya s'est un peu améliorée dans son langage mais certains mots sont encore difficiles à prononcer, elle voulait parler des allumettes.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Mar 13 Mar 2018 - 11:05

Bien installer sur mon banc qui arrivait à supporter mon poids, je buvais cette bière offerte. Je n’avais pas joué le bon chevalier pour obtenir cette faveur. Par contre, cela compensait bien le manque de civilisé, de civiké, oh et puis zut, le manque de politesse du barman envers la femme-Chat. Maintenant que cet incident était terminé, je pouvais siroter en paix cette boisson, ayant pour seule compagnie, mes pensées bien tristes. Il n’y avait pas à dire, vivre l’aventure et travailler pour la guilde des guerriers avait de quoi vous donnez un sacré caractère, surtout avec les mésaventures. Je n’étais plus le jeune minotaure insouciant qui croyait qu’il allait devenir un guerrier glorieux où il passerait son temps à s’amuser tout en distribuant des coups. J’étais devenu plus adulte maintenant. Me permettant tout de même de me souvenir de qui j’étais avant, la féline revint à ma rencontre et me donna ce qu’elle appelait des alloumettes.

Il ne s’agissait qu’une d’une petite boîte, renfermant des morceaux de bois. Je n’avouais ne pas comprendre son geste, sans doute une coutume locale. Ramassant le dit objet, je me mis à le renifler à travers mes gros naseau et la secouer, en entendant un bruit de grain s’agitant comme des maracas.

"Merci. C'est quoi en fait ? Un instrument de musique tigrain ?"

C’était la première fois que j’entendais parler d’alloumettes. Et je me demandais bien l’utilité de ces petits bouts de bois. N’oublions pas que même si je vis parmi les humains depuis un certain temps déjà, mon mode de vie ressemblait encore à celle des nomades. J’avais adopté certains rites du coin, mais ma culture restait encore très minotauresque. Ça existait au moins ce mot ? Bref, je voyais bien qu’elle ne correspondait pas au style des gens qui vivaient comme des rois à cause de leur or. Sans doute une paysanne, non une chasseuse n’ayant pas grand-chose sur elle. J’en concluais donc qu’un tel présent était d’une grande importance pour elle, alors mieux ne valait pas l’offusquer en refusant son cadeau. Je trouverais bien un moyen pour m’en servir. À mon tour, je me sentais pousser d’accomplir une action sociable.

"Tu veux te joindre à moi ? Je te paye à boire si tu veux."

Quoi de mieux pour officialiser un lien, ou le renforcer même, qu’autour d’une bonne chope de bière. De quoi détendre l’atmosphère et se changer les idées, afin de faire plus ample connaissance. Pas que je voulais à tout prix savoir qui, elle était, mais c’était plus par courtoisie que je proposais ça. De toute manière, je n’avais rien prévu quoi que ce soit pour la journée, si ce n’était repartir pour rejoindre Telbara et faire mon rapport à la Guilde. Avant de dormir et repartir encore en mission.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Jeu 15 Mar 2018 - 9:56

Le minotaure ne semblait pas connaître les allumettes non plus à en voir sa réaction. Chaya eut donc un petit sourire, pour une fois qu'elle allait apprendre quelque chose à quelqu'un ! D'ailleurs, il ne l'avait pas repoussée :

"Merci. C'est quoi en fait ? Un instrument de musique tigrain ?"

Elle balança la tête négativement et se retint de rire alors qu'il lui proposait poliement de se joindre à lui. Chaya ne se fit pas prié, elle s'installa en face de lui plutôt contente de se faire un nouvel ami, Dieu sait qu'elle en avait peu... Elle posa ses deux mains sur la table et fit mine d'être habituée à ce genre de circonstance seulement... Elle ne savait pas boire et elle se rappelait très bien ce qui lui été arrivé la première fois qu'elle avait essayé l'alcool. Alors comment faire bonne impression dans ce cas ? Influencée par le désir d'attirer l'attention du minautore, Chaya accepta en employant mots pour mots les expressions qu'elle avait apprise de Nimar :

- Moi dire jamais non à une bonne pinte !

Chaya bomba le tors et ressera son poing sur la table comme pour lui montrer qu'elle était digne et qu'elle était habituée à avaler ce genre de boisson. Avant qu'il ne prenne la commande, la jeune fille s'empressa de lui faire une démonstration des allumettes : Elle en sortit une de la boîte et observa d'un oeil attentif la réaction de sa nouvelle rencontre, puis elle gratta la petite tige de bois contre l'objet et une petite flamme apparut :

- Alloumettes pas être instroument*. Moi donner à toi pouvoir du feu. Sourit-elle toute satisfaite.

*Instroument = Instrument.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Dim 18 Mar 2018 - 9:11

La femme-chat ne déclina pas mon invitation et vint se joindre à moi. Elle était grande, mince, la fourrure tachetée et un regard perçant. Et vue sa tenue, elle avait tout de l’habitante de la forêt. Tout comme les minotaures en réalités, nous n’étions pas de la vie citadine, sinon à part porter une armure couvrant le corps, rare étaient ceux se pavanant avec une longue robe colorée sur le dos. Nous étions donc, elle et moi, des « sauvages » comme diraient certains du coin, qui ne pouvait vivre en dehors de leur petit confort. Par contre, elle avait une façon particulière de s‘exprimer, un accent dont je n’avais souvenir d’avoir entendu. Soit elle venait d’ailleurs, soit elle n’avait pas pour habitude de causer avec autrui.

"Eh bien ! Tu ne seras pas déçus alors."

Levant la main, je commandais au tavernier boudeur une autre pinte pour ma nouvelle compagne. Boire, ce n’était pas un problème pour moi, il fallait y aller avant que les effets de l’alcool n’est raison de moi. Après tout un tonneau vidé, je pouvais me battre avec autant de dextérité que quand j’étais sobre. L’avantage de ceux de ma race, notre constitution était l’une des plus solides de tout le continent. Et si cette dame de la forêt aimait boire aussi, on pourra s’entendre. D’ailleurs, elle se pressa pour répondre à ma question, l’utilité de son instrument. Au début, je ne comprenais pas, mais je manquais de tomber de mon banc, quand je vis cette minuscule flamme apparaître au bout du petit morceau de bois.

"C’est de la magie ton truc ?"

C’était la première fois que je voyais ce genre de chose, le feu était apparu comme par enchantement. J’étais un peu de l’ancienne école, pour allumer un feu, je me contentais des bouts de bois à frotter ou du silex à entrechoquer. Pourtant, en essayant de me remémorer sa façon de faire, je me disais qu’au final, sa façon ressemblait beaucoup à celles venant d’être mentionné. Elle avait frotté cette brindille contre la paroi de la boite. Après, il faudrait l’utiliser pour brûler quelque chose de plus important, car là, ça n’éclairait pas grand-chose et pour se chauffer juste avec ça, il fallait être un lutin.

"C’est quoi ton nom ? Tu en invente tout plein des trucs dans le genre ?"

Son invention avait la particularité de lancer les présentations. Cette petite était du genre futé pour avoir réussit à créer une telle chose. Vivre constamment dans la nature, et sans doute seule, poussait à s’adapter et inventer des choses pour pouvoir survivre. Et autre avantage de ses alloumettes, c’était qu’il était plus aisé de s’en servir pour allumer un foyer, que passer des heures sur des bouts de bois plus gros avec un faible résultat. Elle ne risquait donc pas de mourir de froid. Partir en mission avec, serait plus facile, j’avais hâte de m’y essayer.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Mer 21 Mar 2018 - 10:42

On lui servit la boisson demandée par le minotaure, Chaya observa sa chope avec des yeux ronds puis leva la tête sur son nouveau compagnon un peu embarrassée, en vérité, elle n'avait pas du tout l'habitude de boire et d'ailleurs, elle tenait pas du tout l'alcool. Elle lui offrit donc un large sourire comme ci s'était une habitude pour elle aussi, d'abord elle souffla sur la maigre flamme qu'elle avait fait apparaître pour les beaux yeux du minotaure puis, bu une mince gorgée en essayant de ne pas grimacer. C'est alors qu'il lui demanda à propos des allumettes :

- C’est de la magie ton truc ?

A vrai dire, elle n'en savait rien du tout, la première fois qu'elle en avait vu, s'était dans le camp Spéropoleos. Elle avait échangé l'une de ses boîtes avec son arc en toute naïveté, heureusement que son ami  Nimar avait été là pour rectifier le tire ou plutôt ... L'arnaque. La tigraine haussa les épaules :

- Moi trouver  alloumettes dans sac du gros homme là bas ... Fit-elle en désignant le patron de l'auberge d'un mouvement vif de la tête. Mais alloumette est  magique oui ! Toi faire peur aux ennemis avec. Toi faire feu plus vite que souffle du vent.

Chaya parut fière de partager ce talent si banal pour certains avec lui, elle engloutit une seconde gorgée et passa sa langue sur ses lèvres, la mousse était restée sur sa moustache. Elle sentit ensuite la curiosité du minotaure à propos de sa personne et de la découverte de l'objet, celui ci voulut connaître son prénom et si elle était une grande artisane. Chaya savait faire beaucoup de chose certes, elle était plutôt survivaliste ayant vécu toute sa vie dans la nature... Mais de là à inventer de ce genre de chose... Ses oreilles se baissèrent et un sourire gêné illumina son visage :

- Non, moi pas inventer alloumettes ... Moi pas savoir qui faire ça. Mon nom est Chaya, et toi ?

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Dim 25 Mar 2018 - 10:06

La tigraine m’expliqua entre deux gorgées la provenance de cette curiosité. C’était marrant de voir que même avec la plus grande assurance, la femme-chat semblait quelque peu hésitante avec la boisson. Étant familier avec l’alcool, je savais reconnaître quelqu’un qui l’était moins. Mais je n’en disais rien, je ne fis rien, je laissais couler. Après tout, c’était sa santé à elle, elle faisait ce qu’elle voulait et assumera ses choix. En réalité, ma seule réaction fut quand je tournais mon gros crâne vers le patron quand elle me le désigna comme l’authentique propriétaire des alloumettes, ou plutôt allumettes car elle avait un type de langage particulier et ses U devenaient des OU. La question était de savoir si je rendrais ce bien au gros humain. Mais comme il semblait de sales caractères, la réponse semblait évidente. Elle se présenta sous le nom de Chaya. Très jolie prénom d’ailleurs. Et comme le veut l’accoutumer, elle réclama le miens, dont je ne me fis pas prier pour le lui dévoiler sur le champ.

"Astorok. De la famille des Cornes de Fer. Et tu l'auras sans doute compris, je suis de la Guilde des Guerriers de Telbara, si tu connais."

La guilde était célèbre sur le continent, mais il n’était pas impossible que certains n’en ai jamais entendu parler. Ce que les humains des grandes villes appelleraient les « Sauvages », peuvent t’en être étranger, car cela n’avait rien à voir avec leur culture. Après tout, à part un dieu, ou un esprit surpuissant, personne ne pouvait tout savoir, tout connaître de notre monde. Moi-même je ne savais pas grand-chose, et je ne me venter par en prétextant le contraire.

"Et sinon ça marche ? Ça fait vraiment peur aux ennemis ?"

Sur le coup, cela pouvait surprendre de voir juste une petite flammèche au bout d’une tige de bois, mais ça n’avait rien à voir avec le brasier d’un dragon. Si c’était vraiment magique, il devait y avoir un petit quelque chose en plus pour impressionner. Je ne me verrais pas montrer cette ridicule flamme devant un guerrier orc et lui dire « Bou es peur de mon feu ! »

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Garmr le Dim 25 Mar 2018 - 12:50

- Quel pouvoir peut être plus intéressant que celui de détruire ? Une bien petite allumette peut être aussi dangereuse qu'une hache aiguisée, entre d'habiles mains. Mais je m'égare.

Je m'étais approché de la table avec toute la discrétion dont j'étais capable d'user. Je me tournais en premier lieu vers la Tigraine. Sa musculature élancée traduisait sa vivacité mais certaines parties de son corps trahissait aussi une alimentation peu considérable. Je m'inclinais légèrement et la saluais avec politesse. Le Minotaure, quand à lui, était l'opposé de la Tigraine. Fort en muscle et visiblement bien en chair, il se tenait de façon désinvolte mais gardait toujours son arme à porté de bras. Tout en le saluant aussi avec politesse, mon regard glissa sur la dite arme. Une étrange mosaïque de ligne droite et parfois courbe ornait la lame arrangée en croissant de lune. En relevant la tête, je tirais une chaise vers moi et m'assis.

- Alors guerrier ? Que pousse un combattant comme toi à jouer les bons samaritains ? L'opinion générale n'est pas déjà assez mauvaise concernant la guilde ? Par ailleurs gente demoiselle, je vois que vous avez beaucoup à apprendre concernant la diplomatie. Quelle idée de brandir une arme à une dizaine de mètre de nombreux vétérans ? Mais une fois de plus je m'égare. Comment me démarquerais-je parmi les barbares si je n'appliquais pas la plus élémentaire des politesse ?

Quittant la table, je revint quelques minutes plus tard avec deux chopes écumante que je posais à coté des nombreux verres que le Minotaure et la Tigraine avait consommés. Débouchant la bouteille de vin que j'avais prise au passage, je me tournais vers la Tigraine et tourna ostensiblement le dos au Minotaure.

- J'aimerais vous proposer un travail.

•————————————•
"L'alcool est comme un ennemi plus fort, fuir serait lâche !"
avatar
Garmr
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Dim 25 Mar 2018 - 14:33

Le minotaure du nom d'Astorok finit par se présenter. Chaya l'observait d'un regard admiratif : Oui, il était grand, gros et à chaque fois qu'il reniflait, il faisait peur, plus peur que les allumettes :

- Enchantée As... Astourok. Lui sourit-elle poliment comme lui avait apprit son ami Nimar.

La tigraine trouvait qu'elle s'en sortait plutôt bien jusqu'ici, elle était droite et fière. Auparavant, elle aurait été incapable de se tenir convenablement face à d'autres individus et encore moins dans un lieu public, c'est dire qu'elle avait fait des progrès ! Mais...Qu'est-ce qu'une guilde ? Elle n'avait jamais entendu ce mot, à cet instant, elle sembla se questionner à ce sujet et répéta les mots d'Astorok d'un ton interrogatif et curieux :

- Guilde de guerre ?

Ces mots ne présageaient rien de bon pour elle qui était venue jusqu'ici pour la paix. C'est alors qu'un tigrain s'annonça à leur table. Chaya tourna la tête vers lui interloquée par ses belles paroles qu'elle ne comprit pas tout à fait. Celui ci était plutôt grand et musclé, mais ce qu'elle remarqua tout de suite, fut son visage barré de cicatrices. A première vu, il avait l'air méchant et pourtant, il s'inclina face à elle et Astorok sans la moindre agressivité, de toute manière, elle l'aurait sentit. Chaya aimait les siens, elle avait toujours eu du respect pour eux, en particulier pour les plus vieux, elle se sentit toute petite à côté de lui mais extrêment heureuse de voir à nouveau un tigrain.
Il était très à l'aise, il avait déjà prit une chaise pour s'asseoir avec eux et ouvrit une bouteille d'une boisson que Chaya ne connaissait pas, elle avait juste sentit une odeur de raisin peut être ... Soudain il se tourna vers elle :

- J'aimerais vous proposer un travail.

Un travail ? Les oreilles de Chaya pointèrent vers le haut avec interêt. Elle n'avait pas oublié les conseils de Nimar : "Dans cette vie, si tu veux quelque chose, même si tu veux manger tu dois travailler et gagner de l'argent". Jusqu'ici, elle n'avait pas tellement profité de ses principes, elle en était encore à faire du troc même si ce n'était si mal. Enfin, ce n'est pas tout les jours qu'un travail tombe du ciel ! :

- Moi travailler oui ! Moi gagner argent. Répondit-elle tapant du poing sur la table avec motivation.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Mer 28 Mar 2018 - 9:18

Oui, il fallait bien croire qu’elle ne connaissait pas la Guilde. C’étaient surtout ceux vivant proches des villes ou villages de bipède qui en connaissaient l’existence et avaient une vague idée quoi, il s’agissait. Encore, les tribus minotaure pouvaient en avoir ouïe dire, car nous étions connus pour être de véritable force de la nature, attirer par les pratiques du combat. Encore, pendant mon jeune âge, j’ignorais ce que c’était, jusqu’à la veille de mon départ, où on me rapportait le groupement de mâles et de femelles se battant pour l’honneur et la gloire. Alors non, je n’avais pas de raison de me sentir offenser par son ignorance.

"Non, des Guerriers. Même si on ne fait pas la guerre."

On se rapprochait plus du mercenaire éduqué que du guerrier surtout. On nous donnait une mission, on allait l’exécuter pour empocher l’argent à la fin. On était tous réunit autour de valeurs communes, d’un code si vous préférez. C’était ce qui nous distinguer des mercenaires basiques, des brutes ne sachant se contrôler et se laissant aller à toutes les bassesses. C’est alors que l’autre tigrain, au visage balafré et couvert d’une cape sortie de l’ombre pour venir vers nous. Il avait des paroles mielleuses, osant prétendre que la guilde n’avait pas bonne figure. Pas bonne figure ?! Vers qui ces pauvres paysans se tournaient quand une bête ou des bandits venaient les harceler ? On a besoin de gros bras, on nous appelait. En plus, ce gros chat avait tout d’un escroc, d’un voleur même avec son accoutrement. Qu’il pose sa patte poilue sur moi, et je la lui trancherais avec ma hache.

En guise de réponse, je venais de prendre une gorgée de ma bière, et lâchai un puissant rot devant lui, sans retenu, sans distinction pompeuse. Ce gars-là, je ne l’aimais pas déjà. Rien que dans ses manières, j’avais l’impression qu’il cherchait à me manipuler. J’étais peut-être un gros tas de gras, préférant rentrer dedans plutôt que d’ouvrir un livre ou jouer avec les mots, mais je n’étais pas stupide. En plus, il voulait proposer un travail, je sentais l’arnaque à pleins naseaux. Sa semblable semblait par contre confiante, sans hésiter elle acceptait, sans se poser de question comme la nature du boulot demander. Soit elle était désespérée, ou bien faisait-elle trop facilement confiance à ceux qui lui ressemblaient.

"Et c’est quoi que tu veux nous refiler ? J’espère au moins que c’est bien payer."

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Garmr le Mer 28 Mar 2018 - 13:41

La Tigraine semblait très heureuse de ma proposition. Parfait. J'avais tous miser sur elle pour mener à bien les négociations qui allaient suivre. J'étais loin d'être stupide et si l'expérience m'avait appris quelque chose, c'est que l'ont peut facilement gaspiller une vie en l'échange d'un gros sac d'argent. Mon commanditaire jouait avec ma vie en m'envoyant dans ce endroit alors j'allais avoir besoin de mes propres pions. Le minotaure sembla réagir et en buvant sa bière, il me répondit.

"Et c’est quoi que tu veux nous refiler ? J’espère au moins que c’est bien payer."

Il semblait méfiant, tant mieux. Pour préserver ma bourse et ma santé physique, il me fallait ruser. Adoptant un ton mielleux, je me tournais vers le minotaure.

"Que dîtes-vous seigneur ? Vous souhaitez m'aider ? C'est bien aimable mais j'ai peur de n'avoir rien à vous offrir de mieux que ce que vous trouverez au terme de la tâche que j'allais confier à votre amie. Les gens parlent de corruption et de horde de goules. Je suis vieux et fatigué, je n'ai rien à perdre d'autre que mon honneur. Mais vous, vous risquez de vous faire tuez." Prenant alors un sourire carnassier, je lui déclarais : " Et puis comme je disais, la guilde semble avoir oublier ses valeurs; plus de gloire, seul l'or compte pour eux désormais. n'est-ce pas ? Les mercenaires restent des mercenaire après tout, même sous le nom pompeux de Guilde." Reprenant alors une mine moins grave, je me tournais vers la Tigraine. "Mais n'ayez crainte, je vois que vous êtes une jeune Tigraine pleine de vie et jamais je ne vous forcerais à la risquer. Guidez moi simplement et en plus d'un payement, je m'arrangerais pour vous aider à trouver un travail régulier."

Tout en continuant de sourire, je me laissais aller dans ma chaise et vida mon verre de vin tout en prévisualisant la situation. Si je repartais d'ici grace à mes manigances, je m'en sortirais bien. Mais le minotaure pourrait aussi bien m'aider que m'entraver s'il réagissait mal à ma pique...

•————————————•
"L'alcool est comme un ennemi plus fort, fuir serait lâche !"
avatar
Garmr
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Sam 31 Mar 2018 - 10:20

Des guerriers qui ne faisaient pas la guerre ? Chaya aurait voulut en savoir plus à ce sujet mais le tigrain qui les avaient rejoint avec ses grands airs monopolisait la conversation au sujet du travail qu'il proposait. La tigraine sentait une tension s'installer entre le minotaure et lui, de plus, le nouveau venu semblait se comporter différemment entre elle et Astorok.
Il parlait beaucoup comme s'il cherchait à se défendre sur le sujet qu'il avait lui même lancé. Quand il s'adressait au minotaure, il prenait un air plutôt hautain bien qu'il était doux. Chaya essayait de comprendre ce qu'ils se disaient, elle avait posé sa tête dans sa main et plissait les yeux concentrée sur les nombreux mots que le tigrain employait. S'était très difficile de tout traduire mais la conversation tournait autour de cette fameuse guilde de guerrier.
Enfin le tigrain se tourna vers elle avec un large sourire. Chaya plongea ses yeux dans les siens et savait qu'il se comportait d'une façon étrange, elle ne comprenait juste pas pourquoi.  Quoi qu'il en soit, il insistait pour qu'elle le guide en échange d'une rémunération, cela n'avait rien de compliqué en soit. Pour elle, il était plus âgé donc il fallait lui faire confiance. Durant quelques minutes elle hésita avant de lui répondre. Elle observait Astorok qui était sur la défensive puis le tigrain qui débordait de confiance en lui :

- Moi venir si Astourok vient aussi. Finit-elle par dire.

Après tout, ce grand taureau lui avait donné un coup de main sans rien demander en échange et Chaya se sentait redevable, s'il avait besoin de son aide, elle serait présente.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Dim 1 Avr 2018 - 12:06

J’écoutais donc ce que le gros chat avait à nous dire. Il me faisait bien trop souvent penser aux escrocs sur les places du marché, ou ceux se cachant dans une ruelle, et vous appelant pour vous revendre un objet à la provenance douteuse. On disait que l’habille ne faisait pas le prêtre, mais là, on avait quelques doutes. Et sa façon de parler si douce et apaisante. Vraiment, je ne le sentais pas, et quand il osa parler de la guilde sous ces termes, alors là, je vis rouge. Je ne savais pas trop à quoi, il voulait jouer, mais il risquait de vite regretter de se mettre à dos un minotaure. D’un coup-de-poing violent, je fis se fissurer la table en bois d’un coup.

"Qu'est-ce que tu dis sur la Guilde ?!"

L’honneur de ce groupe était en jeu, il me paraissait plus important de corriger son erreur de langage, que de me concentrer sur son histoire de goule très louche. J’étais donc prêt à parier que cet énergumène cachait quelque chose derrière tout cela, et qu’il avait besoin de pion. Mais quoi donc, je n’en savais rien. Tout ce que j’avais, c’était un pressentiment. Si je m’écoutais, je déclinerais et partirais sur-le-champ. Pourtant, il m’était difficile de l’admettre que rapporter quelques faits d’armes élogieux, ne serait pas de refus pour la guilde. Nous n’étions pas des mercenaires, et je comptais bien le lui prouvait. Et si des goules menaçaient vraiment de pauvres gens, il fallait aller les aider. Et autre point important, si Chaya désirait s’y rendre pour gagner de quoi manger, je ferais mieux d’y aller pour veiller sur elle. La féline semblait savoir se défendre, mais elle me paraissait encore un peu vulnérable.

"On ne sait même pas qui tu es, ni d'où tu viens. Tu pourrais être un voleur, ou un adepte occulte. T'es qui alors ?!" Grondais-je.

Il était vrai que je me sentirais bien mieux, si je pouvais mettre un nom sur cette tête velue cagoulée. Ne s’étant pas présenté, il demeura suspect à mes yeux. Et puis, je n’acceptais pas les contrats de n’importe qui. Les gens pensaient parfois qu’il serait facile de me rouler. Malheureusement pour eux, je n’étais pas qu’une paire de muscle, soulevant une hache et encornant pour s’amuser.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Garmr le Dim 1 Avr 2018 - 13:20

- Moi venir si Astourok vient aussi.

La jeune tigraine semblait placer sa confiance en ce Minotaure. Je ne pouvais pas me permettre de partir seul en forêt donc j'allais avoir besoin d'elle. Je m'apprêtais à répondre quand un énorme bruit me fit sursauter. Le minotaure, Astourok comme l'avait appelée la tigraine, venait de frapper violemment la table. Le bois lui même venait de se fissurer. Je jetais un œil en direction du tavernier qui semblait trop effrayer pour se plaindre. Je voulais bien croire qu'il n'était pas stupide mais s'il pouvait au moins arrêter de casser le mobilier, tout le monde en seraient ravis. Il ne semblait pas très heureux de mes propos sur la guilde; ce que je pouvais comprendre; mais cela me permis au moins de relacher la tension. Sa curiosité avait été piqué à vif. Il poursuivit en me demandant de décliner mon identité:

"On ne sait même pas qui tu es, ni d'où tu viens. Tu pourrais être un voleur, ou un adepte occulte. T'es qui alors ?!"

Sa remarque me fit sourire :

"Je suis un vieillard, voleur à mes heures perdus, porté sur la bouteille et beaucoup trop ignorant pour comprendre le fondement même des arts occultes. Or un vieillard plus intelligent, escroc et très certainement assez riche pour se permettre d'être alcoolique m'as envoyer au casse pipe dans un endroit que je ne connaît pas affronter des ennemis que je ne cerne pas. Vous pouvez m'appeler Garmr."

Ils n'avait pas besoin d'en savoir plus et je n'en aurais pas dit plus de toute manière. J'enchainais :

"Maintenant je vous propose un travail qui vas mettre votre vie en danger et vos talents à exécution. Mais vous avez de la chance que le commanditaire de cette mission soit très riche. Je suis sûr que vous, Astourok, n'aurez aucun mal à obtenir une compensation financière en allant rouler des yeux et quémander au nom de la guilde."

•————————————•
"L'alcool est comme un ennemi plus fort, fuir serait lâche !"
avatar
Garmr
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Dim 1 Avr 2018 - 17:41

La tension environnante finit donc par exploser. Enfin... De la part du  minotaure principalement. Il frappa de son large poing sur la table qui se fissura sans aucune résistance. La réaction de Chaya fut identique à celle du tigrain venu semer le trouble dans la conversation, elle sursauta et ses oreilles pointues se baissèrent. Astorok semblait blessé et très méfiant envers ce fameux Garmr, ce qui commençait à la faire douter elle aussi.
La tigraine était prête à attaquer s'il le fait. Puis lorsque le tigrain se remit à parler ayant gardé son sans froid, elle le scruta de son regard émeraude et sentit que sous ses belles paroles, il y avait de la peur, peut être bien même de la lâcheté. Tout ce qu'il désirait s'était un peu d'aide et même si elle ne comprenait pas toute son histoire, sa vie monotone la poussait à s'engager dans une aventure qui serait sûrement périlleuse. De plus, il faut dire qu'elle n'avait pas la notion de la valeur de l'argent.  Chaya n'avait pas trop de craintes, elle était bien arrivée vivante de son voyage de Tacomnal à Telbara alors pourquoi pas ?

Remarquant qu'ils n'arriveraient pas à s'entendre, Chaya finit par se lever et s'adressa à Garmr d'un ton sec même si ces paroles avaient des airs enfantins :

- Moi venir avec toi pour aider, si toi être gentil avec Astourok.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Mer 4 Avr 2018 - 11:47

Voleur… Voleur… Voilà le seul mot que j’avais retenu. Un voleur ayant reçu une offre venant d’un escroc. Si cela ne sentait pas le piège. Au moins, il s’était montré franc en disant qu’il n’était pas du genre réglo. Mais cela pouvait bien être une ruse, un stratagème pour nous manipuler. Comment, je l’ignorais, pourtant, je ne le sentais vraiment pas ce gros chat. Par contre, l’intention de Chaya était touchante. À croire qu’après l’avoir aidé avec le tavernier, elle se sentait liée avec moi. Elle me paraissait sympa et c’était bon de se sentir soutenu. Concernant notre affaire, le bon sens me dictait de laisser tomber et de m’en aller. Toutefois, je ne dirais pas non à quelques pièces pour remplir ma bourse. Et puis, s’il y avait vraiment des gens en danger, que dirait-on de la guilde sachant qu’un de ses membres a préférait ignorer le danger. Un voleur et un escroc devaient bien chercher quelque chose d’autre dans cette histoire. En réalité, j’imaginais qu’un quelconque trésor se trouvait là, et que ces deux gredins voulaient que la chasseuse et moi-même, fassions le ménage.

"Bon, si je comprends bien, on doit te servir de garde du corps c'est ça ? Et on doit aller jusqu'à où exactement ?"

Oui, j’avais bien voulu lui accorder un minimum de crédibilité. Et les raisons citées juste avant étaient pour quelque chose. En tout cas, si je devais risquer ma vie, il fallait que je sache où et quand. De plus, il fallait affronter une armée de goule. Ces horreurs, je n’en avais pas peur. Mais pour moi, tout ceux qui avaient trait aux morts-vivants étaient du genre collant. Et quand cela vous blesser, vous pouvez être sûr qu’un truc moche allait vous tomber sur la tronche. Au moins tant que je pouvais les découper en morceaux avec ma hache, moi j’y allais sans crainte. C’était quand on devait trop s’y coller à la magie que j’étais méfiant, car avec ce truc-là, déjà que je n’y connaissais rien, on pouvait avoir droit aussi à de drôle de surprise.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Garmr le Jeu 5 Avr 2018 - 19:10

Les deux personnes qui me faisaient face semblait assez complice. En vérité, je n'en n'avait rien à faire. J'allais avoir besoin d'eux et ce n'était qu'un bonus s'ils s'entendaient bien. Le colosse semblait encore circonspect. C'était tout à son honneur. Le problème était que je n'en savais absolument rien moi même. Enfin rien de plus que les informations que j'avait glanées auprès de mes différents contacts...

- Pour être honnête, ce que je suis toujours sois dit en passant, je ne sais pas vraiment où on vas et ce que l'on vas trouver. Je suis supposé enquêter au cœur de la forêt du calme, où d'étranges disparitions on étaient signalées. Récemment, un corps mutilé à été retrouvé dans les broussailles. Les experts penchent en faveurs de goules, supposés avoir dévorer les voyageurs, mais personne n'en sait plus. La personne qui m'engage voit plus ça comme un moyen de regonfler sa popularité et de gagner quelques pièces. Le voyage ne sera pas très long jusqu'à l'orée de la forêt si nous ne sommes pas trop freinés, bien sûr.

Je me laissais aller dans ma chaise. La tigraine prenait trop ses aises à mon goût. De plus, elle semblait trop malléable. elle pouvais être transformée en ce que voulait le minotaure et je n'aimais pas ça. Je me mis debout.

- Si vous acceptez le travail, retrouvez moi demain à la porte Ouest de la cité. Si vous n'y êtes pas là à l'heure dite, je considérerais ce retard comme un refus et m'en irais.

Je n'avais ni le temps, ni le courage de discuter plus. Empochant une bouteille pour la route, je partis. Une fois dehors, la morsure glaciale du vent me saisis alors que je me battais avec ma cape pour m'emmitoufler dedans. L'hiver n'avait pas été des plus doux et l'arrivée du printemps ne changeais rien au climat. Que la tigraine et le minotaure me suive ou non, j'allais avoir besoin de préparer mon matériel. Refaisant la liste mentalement, j'étais à jour sur les pièges et armes. il me manquait juste un peu de souffre et surtout du tabac !
Me procurant rapidement ce dont j'avais besoin, je reservais le reste de ma nuit à contempler l'horizon, alternant entre bouffés de pipe et gorgés de vin...

•————————————•
"L'alcool est comme un ennemi plus fort, fuir serait lâche !"
avatar
Garmr
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Chaya le Mer 11 Avr 2018 - 10:50

Un garde du corps, Chaya ignorait ce que s'était vraiment tout comme les goules à vrai dire. Elle n'avait jamais vraiment traîné dans les endroits habitables par ses créature. Une chose était sûre, elles tuaient dans les environs d'après les rumeurs. Qui n'avait pas envie d'être un héro et de sauver les innocents ? Ou alors la tigraine préférait retourner à sa petite vie tranquille ? La paix s'était bien, c'est ce qu'elle voulait depuis toujours en venant sur Telbara, seulement ... S'était aussi ennuyeux. Depuis son voyage aux côté de Nimar, un autre tigrain... Chaya se rendit compte qu'elle aimait l'aventure et la présence de quelqu'un prés d'elle... Enfin, tout est relatif disons plutôt qu'elle appréciait les présences qui ne l'emmerdaient pas et qui aimaient le défi.
Alors que Garmr les quittaient en leur donnant un lieu de rendez-vous, Chaya posa ses yeux sur Astorok. Celui ci ne semblait pas emballé par la proposition du tigrain et elle lui faisait plus confiance juste parce qu'il l'avait aidée. D'un autre côté, Garmr était un tigrain, voleur. Voleur ? Elle en avait connut un et elle était toujours en vie, elle avait même apprit quelques tours de passe-passe avec. Enfin bref, le destin avait décidé de mettre ce Garmr plutôt excentrique et étrange sur son chemin. Pourquoi ne pas lui tendre la main ? Pourquoi ne pas prendre son temps en main au lieu de le regarder passer en ne faisant rien ?

Chaya posa ensuite ses yeux sur la sortie de la taverne alors que le tigrain venait de passer la porte. Elle emporta ses affaires et se tourna vers le minautore :

- Astourok vient à l'Ouest ? Lui demanda t-elle.

La décision était prise, elle allait préparer ses affaires à la cabane et suivre Garmr. Roupiller quelques heures pour être en forme et rejoindre le lieu de rendez-vous et puis, elle allait montrer à Astorok qu'elle aussi pouvait l'aider, qu'elle était forte comme lui. Mais ceci restait encore à prouver ayant choisi de suivre un inconnu...

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Astorok Cornes de Fer le Jeu 12 Avr 2018 - 8:56

La forêt du calme… Je me souvenais que dans ces environs, j’avais jadis affronté une armée de Salgöhls dans un tertre. Si des monstres de styx pouvaient se trouver dans une forêt aussi… Calme, alors des monstres bien plus infâmes pouvaient bien s’y cacher aussi. En réalité, partout où la présence d’habitants se faisait rare, on avait une chance, la nature sauvage y rétablissait ses droits en installer ses bêtes les plus dangereuses. De belles créatures pouvant faire de magnifiques trophées. Et bien que justement, j’avais une envie de transformer ce vieux gros chat en carpette, il serait bon d’aller voir ce qu’il se passait. Ce genre d’incident concernait la guilde des guerriers. Je trouvais cela étrange d’ailleurs de ne pas en avoir eu vent justement. Sauf si l’affaire fut connue pendant mon absence, ou alors personne ne l’a encore signalé. Le voleur nous donna rendez-vous pour demain, sans réellement préciser d’heure, mais je supposais que cela voulait dire « le matin ».

"Oui, j'aimerais bien savoir ce qu'il se passe là-bas." Répondais-je à Chaya tout en terminant ma choppe.

Très franchement, je sentais qu’il y avait quelque chose de louche. Mais impossible de savoir quoi, et cela me stressait un minimum. De toute manière, je n’avais rien d’un érudit, ce n’était pas là, fesses poser sur un banc que j’allais trouver la réponse grâce à un parchemin gribouillait de symboles. Le mieux serait d’aller voir et d’aviser par la suite. Pour la préparation di voyage, tout ce dont j’avais besoin, était de préparer quelques provisions dans un sac. N’ayant besoin ni de vêtements complexes et que ma hache me suffisait largement, je pouvais déjà aller me reposer avant d’aller retrouver notre ami demain. Les chambres humaines ou ceux qui s’en approchaient n’étaient jamais adaptées à quelqu’un ayant ma corpulence, alors je devais dormir dehors. Au moins, là, je ne risquais pas d’arriver en retard comme il disait.

La nuit demeurait fraîche, alors que tout le monde criait au printemps. Ma constitution au moins, m’aidait à résister à ceux qui auraient déranger plus d’un. Par contre, je pouvais ressentir quelques souffles bien glacés sur mon pelage, et parfois, de fines gouttes tombant de temps en temps. Avec la permission du patron, je pus dormir avec les bêtes. Leur abri était petit, le toit ne recouvrait pas grand-chose, mais les rares murs coupaient la route au souffle du ciel, me protégeant de ses morsures. Et la pluie me dérangeait moins. J’avais donc tout le confort que je pouvais espérer, même si nos anciennes huttes pouvaient me manquer. Grande, bien chauffer et solide, elles étaient pratiques pour affronter les rudesses du climat, de jour comme de nuit. Facile à démonter, c’était des moyens de logements fort pratique. Mais il fallait être plusieurs pour faire sortir ses abris de terre, car elles étaient prévues pour abriter une petite famille. Cependant, je me demandais si ce serait possible d’en créer pour des personnes individuelles, plus petites et plus faciles à installer pour les longs voyages. Comme une tente, mais plus solide. L’idée sera à y réfléchir pour plus tard, là, je m’en allais pour le pays des rêves.

Le lendemain matin, je quittais ma « chambre » pour retrouver les deux chats. Portes ouest avait-il dit. Rien à voir avec les fortifications des villes, c’était plus basique, même il n’y avait pas de porte ou de mur, juste un gros chemin de terre qui passait entre les rares maisons debout. De toute manière, comment comptait-ils construire une ville ici avec des murailles ? Ils devront raser une bonne partit des bois alentours, et j’en connaissais beaucoup qui ne serait pas content d’une telle initiative.

"Bon ben, nous voilà."

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Garmr le Mer 18 Avr 2018 - 11:24

J’étais arrivé au point de rendez vous au lever du soleil... J’eu l’agréable surprise d’apercevoir le minotaure déjà présent. Transportant sur moi mon paquetage que j’avais pris soin d’alléger en prévision de notre escapade dans les bois, je me dirigeais à grands pas vers le minotaure Astourok et m’annonçais. J’avais déjà cru remarquer l’air hautain du minotaure lors de notre conversation d’hier et je devais avouer que sa taille impressionnante justifiait à elle seul toutes les fois où il m’avait regardé de haut. Il semblait taillé pour la guerre. Malgré le fait qu’il est été réticent à m’aider, j’étais heureux qu’il vienne. Enfin du moment qu’il ne tente pas de m’écraser ou de m’encorner.
- Alors comme ça vous êtes venu ? Eh bien, je ne vous ferais pas l’affront de vous expliquer que vous me suivez à vos risque périles donc je passerais les conversations d’usage. Je marquais une pause et enchainais : Parlons pratique désormais. J’aurais aimé me rendre à cheval à l’orée de la forêt mais je doute qui vous ne soyez très à l’aise en selle. Nous pouvons aussi nous y rendre en chariot ou à pied.
J’étais inquiet. La tigraine ne semblait pas pointer le bout de son museau et j’allais avoir besoin d’une aide experte pour les questions balistiques et de survie. Je me doutais que le minotaure saurais survivre quelque temps dans la foret mais si la tigraine pouvais arriver, je m’en porterais pour le mieux. En l’attendant, je me mis à récapituler mentalement le fil des événements comme j’avais l’habitude de le faire. Dans cette histoire, la tigraine allait nous aidés plus que quiconque avec son savoir-faire et ses compétences. Astorok quant à lui était le plus apte à se battre contre les créatures obscures qui se terraient dans les profondeurs des bois. J’étais au final le plus inutile dans cette histoire, mes talents d’assassin n’étant pas du tout utiles contre un groupe d’ennemis. J’espérais au moins que mon expérience de soldat et d’assassin allait me permettre de survivre seul, ou presque, dans la nature. J’eut l’heureuse surprise de voir arriver (enfin) la tigraine et nous nous retrouvâmes enfin tous. Ce n’eut pas l’air d’échapper à la sagacité du minotaure qui ponctua ma pensée :
- Bon ben, nous voila

•————————————•
"L'alcool est comme un ennemi plus fort, fuir serait lâche !"
avatar
Garmr
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme avant la tempête

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum