Revan [Humain/Chevalier Noir]

Aller en bas

Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Revan le Sam 20 Jan 2018 - 13:24

Nom de votre personnage : Revan

Age de votre personnage : 17 ans

Race : Humain

Classe : Chevalier Noir

Arme : une épée longue et un écu noir

Armure : Il porte des épaulières en acier ainsi qu’un casque en acier, recouvrant une armure de cuir légère, et elles-mêmes recouverte d’une cape de tissu.

Capacité spéciale : Il possède une grande force qui lui fût grandement utile durant ses années de forge en compagnie de son père.

Compétence raciale : Maniement de l’épée longue

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Maitrise de l’équitation terrestre en combat
- Grande endurance
- Maniement du bouclier
- Magie de l’ombre
Lame noire : Revan invoque les forces obscures et en imbibe son épée, la nimbant de ténèbres. Lorsque la lame touche son adversaire, les ténèbres qui la nimbent attaquent l'armure ou la chair de la cible, endommageant l'armure ou infligeant des coupures plus profondes que la normale. (dure 3 posts, 2 fois max par combat)
Prédateur : Revan canalise les forces obscures dans sa main, puis la tend vers le sol, libérant celles-ci sous forme de « serpents » de flamme noires qui se dirigent vers la cible. (2 max par combat)
Noire coquille : Revan médite tout en utilisant ses pouvoirs obscurs, et recouvre son armure de ténèbres, augmentant légèrement sa résistance physique et sa résistance à la magie noire.  (A besoin d’1 post de « canalisation », dure 3 posts, 1 fois max par combat)

Compétences secondaires de votre personnage :

- Maîtrise de l’équitation
- Maitrise de la langue des hommes-lézards
- Métier : Forgeron
Revan a passé toute son enfance en compagnie de son  père à forger lames et armures pour leur seigneur et ses hommes, et il n’a jamais perdu son talent à l’ouvrage, afin de lui rendre hommage.

Physique : Revan est un jeune homme grand et athlétique, du à son entrainement. Son corps est couvert de cicatrices. Ses cheveux sont bouclés et bruns, ses yeux sont bleu vert et une cicatrice barre son œil gauche. Il est plutôt beau de visage mais est déteste avoir son corps exposé aux autres, d'où le fait qu'il ne retire que si nécessaire son armure et son casque.

Mental : Revan est quelqu'un ayant une vision particulière de la justice. Suite à l'inaction de l'ordre de chevaliers supposé l'aider (voir l'histoire), Revan ne croit plus en la justice telle qu'elle est représenté par les paladins et autres autorités. Pour lui, la vraie justice est la vengeance, d'où sa phrase fétiche "œil pour œil, dent pour dent". Outre cela, Revan a du mal à faire confiance aux autres et à forger des relations avec les autres, suite à ses années de séquestration et de maltraitance, ainsi que du fait d'avoir tué ses amis.

Histoire de votre personnage :
Notre histoire commence dans un village du Royaume de Tacomnal. Celui-ci, de quelques centaines d’âmes, était gouverné par une famille de nobles lié à un ordre de chevaliers, la Voie Juste. Ceux-ci étaient des guerriers, des chevaliers ou encore des paladins que la famille du seigneur employait comme police, force armée mais également diplomatique, bien que ceux-ci puissent venir en aide à des étrangers ou à d’autres nobles des environs. Cet ordre était notamment réputé dans la région pour la qualité de son équipement, et du talent de leurs forgerons. C’est donc dans ce village en apparence ordinaire que naquit Revan, fils d’un forgeron renommé au sein de l’ordre nommé Dan, et d’une jeune femme nommée Elvire, qui hélas mourut en lui donnant naissance. Bien que timide et réservé, l’enfant disposait d’une grande force pour son âge. Il était donc décidé qu’il succéderait à la forge de son père. Néanmoins, il disposait d’un « talent » particulier.
Il pouvait entendre les ombres murmurer. En effet, il pouvait voir et entendre ce qui se cachait dans les ombres, et enfant, il avait un rituel bien à lui pour se libérer de ses peurs. Il imaginait les grandes flammes de la forge, illuminant sa chambre et le libérant des ténèbres qui  l’entouraient.
Il passa ainsi son enfance à la forge à aider son père et à apprendre les rudiments du métier. Il se démontra d’ailleurs plutôt talentueux, ce qui ne faisait que rendre fier son forgeron de père. Il continua de mener cette vie tranquille jusqu'à l’âge de ces 10 ans. En effet, lors d’une nuit, Revan se réveilla, pris d’un élan de panique. Il se rendit compte aussitôt que quelque chose n’allait pas. Il faisait trop froid, trop sombre. C’est alors qu’il entendit un vacarme assourdissant au rez-de-chaussée. Il se glissa donc hors de sa chambre afin de voir si son père allait bien. En descendant les escaliers, il entendit une voix forte, puissante et autoritaire, s’adresser à son père.
« Écoute-moi bien Dan. Tu n’as que deux options. Ou tu nous suis bien gentiment, ou on te tue toi et ton fils. A toi de voir.
- Vous, écoutez-moi bien, rétorqua la voix de son père. Je ne sais pas qui vous êtes, mais je ne me laisserai pas faire, et la Voie Juste non plus d’ailleurs. Alors vous pouvez tout aussi bien aller vous faire voir ! »
Étrangement, les personnes s’adressant à son père éclatèrent de rire. La menace de l’intervention des chevaliers de l’ordre suffisait généralement à faire fuir les criminels.
« Très bien. Dans ce cas, je vais te donner un avant-goût de ce que je vais faire subir à toi et ton fils. Peut-être cela te mettra dans le droit chemin »
Il vit l’ombre de l’un des agresseurs tendre son bras main tendue vers son père et commencer à la refermer. Son père se mit soudain à émettre des râles, comme si il suffoquait. Pris de terreur à l’idée de la mort de son père, il courut dans la pièce en hurlant de le laisser tranquille.
Il vit que leurs agresseurs étaient trois hommes en armure noire. Deux d’entre eux portaient un masque d’acier, le troisième était à visage découvert. Son aura d’autorité semblait le désigner comme le chef de la bande.
« Tiens donc, voilà le fiston qui se joint à la fête, dit-il un rictus aux lèvres. N’est-il pas tard pour un enfant d’être debout ? »
Son père, reprenant son souffle, essaya de lui hurler de s’en aller mais les deux autres hommes le prirent et lui mirent quelques coups afin de le réduire au silence. Revan hurla :
« Laissez le tranquille ! Vous allez le tuer !
- C’est vrai, rétorqua le leader, un sourire aux lèvres. Tu m’as l’air plus malin que ton père, aussi je vais te laisser le choix. Voilà la proposition : soit ton père part avec nous sans discuter pour nous aider, soit lui et toi ne verrez pas la lumière du jour. »
Revan était pétrifié de peur. Il n’avait que 10 ans, que pouvait-il faire ? Alors qu’il réfléchissait, les murmures se furent de plus en plus forts, il pouvait presque comprendre ce qu’ils disaient.
« Bien, je vais prendre ce silence comme un non.  Laisse-moi te montrer de quoi je suis capable. »
Le leader tendit de nouveau le bras en direction de son père. Soudainement, la pièce devint glaciale, et une aura malsaine envahit la forge. Soudainement, son père se remit à suffoquer. Revan regardait son père se tordre de douleur, cherchant vainement de l’air, tandis que les murmures étaient semblables à des plaintes assourdissantes.
« T… les…. Tue-les….
- La ferme, murmura-t-il en réponse.
- Pardon ? Je crois ne pas t’avoir entendu. »
Les deux autres hommes s’esclaffèrent. Les murmures devinrent des cris, et Revan sentait que sa tête allait exploser.
« TUE-LES ! TUE-LES !
- LA FERME ! »
Les flammes de la forge s’éteignirent brusquement, et alors que Revan se saisit d’un marteau de forgeron, des flammes noires commencèrent à embraser l’arme de fortune. Il se jeta alors sur l’un des deux hommes, et lui asséna un coup violent sur le bras, le brisant sous l’impact.
« TUE-LES ! TUE-LES ! »
Il hurlait de rage, balayant l’air de son marteau. Il se sentit soudainement épuisé, alors que les flammes s’éteignirent, et il perdit connaissance.
Lorsque il rouvrit les yeux, il était dans une cellule, plongé dans une obscurité quasi complète. Son père se tenait à son chevet.
«P… Père… »
Il tenta de se relever mais la douleur l’empêcha de bouger le moindre muscle.
« Ne bouge pas, lui répondit son père en lui caressant le front. Tout va bien se passer, la Voie Juste remarquera notre disparition, et ils viendront nous sauver. Ils ne nous ont pas tués, c’est bon signe. »
Et il y avait une raison à cela. Les hommes étant venu les chercher étaient des membres d’un ordre de pratiquants de la magie noire et de la nécromancie. Ils avaient pour mission de kidnapper le forgeron en utilisant son fils comme otage afin que celui-ci les équipe en armes et armures. Néanmoins, ils avaient décelé en Revan un potentiel pour la magie noire, un potentiel qui pourrait faire de lui un grand guerrier de leur secte.
Ainsi, Revan fut entrainé en tant que guerrier de la secte, à manier la magie noire mais également le maniement des armes. Les entrainements étaient cruels et violents, et nombre d’apprentis mourraient durant ces séances. Les seuls moments de joie qui lui étaient accordés était lorsqu'il aidait son père à la forge, sous le regard de deux chevaliers. C’était d’ailleurs l’idée de la présence de son père qui lui permettait de tenir, et souvent, il visualisait la chaleur des flammes de la forge pour se donner de la force et du courage.
Sept années plus tard, la Voie Juste n’était toujours pas venu. Son père vieillissait, et avait de plus en plus de mal à accomplir les travaux qui lui étaient imposés. Revan, devenu un jeune homme en pleine condition physique de par son entrainement et de sa force naturelle, faisait le travail de son père afin d’éviter d’éventuelles sanctions de la part de leurs geôliers. Le travail devenait de plus en plus important au fil des années, et il peinait à satisfaire les exigences. Néanmoins, Revan s’était fait au cours de ces années des compagnons d’infortune parmi les recrues. Parmi eux, un jeune homme-lézard, du nom de Seth, qui avait été capturé par sa famille dans les marais. Leur amitié, forgée dans la douleur, avait tenu malgré les entrainements poussant les apprentis à se débarrasser de leurs concurrents.
Le jour de son 17e anniversaire, les apprentis furent tous conduits dans des geôles semblables à les leurs, à l’exception près  que celle-ci présentait une grille conduisant à une espèce de couloir d’où sortait de la lumière. Après avoir été poussé sans ménagement dans celle-ci, Revan constata qu’une armure avait été disposée sur un présentoir, et qu’une épée longue, son arme de prédilection, et un écu noir était posée à côté.
« Enfile ça,  grogna l’homme qui l’avait conduit ici. Tu en auras bientôt besoin. »
Il s’éloigna en ricanant après avoir verrouillé la porte derrière lui. Revan enfila donc son armure, empoigna l’épée, et attendit.
C’est au bout de 30 minutes que la grille de sa cellule se leva. Il commença donc à s’avancer dans ce couloir, et émergea dans ce qui semblait être une arène. Il remarqua que les autres apprentis se tenaient également dans l’arène, dont son ami Seth. Au-dessus d’eux des personnes prenaient place dans des gradins.
Soudainement, le silence se fit. Revan leva la tête et vit qu’au niveau de la loge se tenait le chef de la secte. C’était un homme habillée d’une cape noire et tenant un sceptre dans sa main droite. A sa gauche se tenait l’homme qui était venu les chercher sept ans plus tôt, le bras droit du nécromancien.
« Apprentis, dit-il. Aujourd’hui est le jour où vous allez prouver votre valeur, ou devrais-je dire l’un d’entre vous. »
Les apprentis se dévisagèrent, une expression d’incompréhension au visage.
« En effet, seuls les plus forts sont dignes de me servir ainsi que la cause. C’est pour cela que seul le plus fort d’entre vous sera choisi. Le dernier vivant dans cette arène sera choisi. »
L'homme prit une pause. Puis il donna le signal du départ.
Aussitôt, les apprentis se lancèrent à l’assaut de ceux qui avaient été leurs compagnons. Au bout de 5 minutes déjà trois des dix apprentis étaient tombés. C’est alors que Revan eut le malheur de se retrouver face à Seth.
« Je t’en prie Seth, ne m’oblige pas à faire ça !
- Tu savais très bien que ça allait finir comme ça ! Si je meurs, ma famille ne sera pas en sécurité, lui répondit son ami dans la langue des Hommes-Lézards. Et il en va de même pour toi ! »
Seth s’élança vers lui, se préparant à le frapper d’un coup de hache. Revan esquiva le coup de justesse. Il pensa alors à son père. Terrassé par le chagrin, il se lança dans la bataille. Il enchainait coups d’épée et maléfices pour venir à bout de ses adversaires, et dans son esprit rougeoyait les flammes de la forge, lui donnant la force de continuer son triste combat.
Au bout d’une heure, seul Revan se tenait dans l’arène, aux chevets de son ami mort. Il pouvait entendre les murmures des ombres autour de lui, s’intensifiant peu à peu avec sa colère et son chagrin.
C’est alors que le bras droit du nécromancien lui hurla :
« Et bien mon cher apprenti, tu nous as donné un beau spectacle ! Je suis sûr que tu t’es battu au nom de ton père, afin de lui donner un avenir meilleur ! »
Revan entendait les murmures s’intensifier, encore plus fort que cette nuit où il avait été enlevé.
« Je vais t’apprendre quelque chose, jeune disciple. Pendant que tu massacrais tes amis, ton père ne pouvait plus continuer à forger et s’est écroulé devant sa forge. »
Un rictus se dessina sur ses lèvres.
« Et c’est là où je l’ai achevé d’un coup d’épée. »  
Quelque chose dans l’esprit de Revan se brisa. Les hurlements des ténèbres étouffèrent ses pensées, et les flammes de la forge qui illuminaient son esprit devinrent aussi noires que la nuit. Il hurla de rage et de désespoir, et tout devint noir.
A son réveil, Revan était allongé sur le sol, sous la pluie. Il faisait encore nuit, mais il pouvait entendre le crépitement des flammes derrière lui. C’était la forteresse de la Secte qui brulait. Il semblait qu'il était encore dans le royaume de Tacomnal. Il partit le plus loin possible, le plus loin que ses jambes purent le porter. Après un mois de convalescence dans un village, il quitta ses hôtes qui avaient pris soin de lui, avec une seule idée en tête : la vengeance.

(10 lignes minimum)


Dernière édition par Revan le Ven 26 Jan 2018 - 17:20, édité 2 fois
avatar
Revan
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Félix d'Azgal le Sam 20 Jan 2018 - 23:49

Bonjour et bienvenue !! Sans être du staff, je viens te proposer quelques conseils techniques n.n

- étant humain, tu as droit à non pas 6 mais 7 compétences primaires, enjoy =)
=>pur conseil : vise une stat physique. tu as déjà de la force en capacité spéciale, mais peut-être que de la résistance ou de l'endurance pourraient se révéler très utiles.
- pour le coup des flammes noires je pense que ce sera seulement "cosmétique", ça resterait des ombres et pas des flammes, vu que tu n'as pas accès à la magie du feu
- pour sombre bénédiction .. comme dit, ça relève plus de la magie de bénédiction que de celle des ombres.

=> décris simplement tes sorts, les restrictions sont ajoutées automatiquement par le staff au moment de la validation, tu n'as pas besoin d'en mettre ^^

=> la magie de l'ombre consiste à manipuler ... les ombres.

- lame noire : comme dit je doute que le staff valide des "flammes" noires. du coup tu pourrais sans doute réfléchir à ce que font ces ombres, au cas où : est-ce qu'elles permettent de protéger la lame, est-ce qu'elles en entretiennent le tranchant, est-ce qu'elles peuvent se déployer à partir de la lame pour saisir ou couper dans des angles inattendus ?
-----> ce sont de pures propositions et tant qu'un staffeux ne sera pas passé ça reste même des suppositions, mais au cas où, ça peut valoir le coup d'y réfléchir n.n
- prédateur : ça reste des serpents d'ombre, donc même sans brûler ce sont de bons projectiles, du coup je pense pas que le sort aura beaucoup à être retouché
- sombre bénédiction : le sort pourrait simplement utiliser des ombres pour former une couche de protection très solide et légère, voir n'ayant aucun poids, par-dessus ton armure par exemple. ça reste "physique", en contraste avec la bénédiction que tu as l'air de décrire, mais c'est un moyen, je pense, d'avoir un équivalent à ce que tu voulais à la base.


Quoiqu'il en soit, encore bienvenue !!! Et j'espère que tu t'amuseras ici n.n

•————————————•
Fiche de Félix

Autres persos : Zerith - Lucie - Mozgath
avatar
Félix d'Azgal
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Revan le Dim 21 Jan 2018 - 12:20

Merci de ta réponse, c'est sympa de ta part !
En fait je voyais juste les "flammes" d'un point de vue esthétique, ce sont des ombres qui en prennent la forme mais elles n'en ont pas les propriétés. Mais effectivement le sort est assez vague, je le voyais comme un "buff" d'arme, mais l'idée du tranchant est pas mal !
Après pour la "bénédiction" c'est pareil, c'était pour faire référence à l'aspect "buff" de l'armure via les ombres, dans l'idée c'était à peu près ce que tu proposais mais je reconnais que j'ai vachement mal décrit mes sorts, my bad Wink
En tout cas merci de ton aide ! Au plaisir de rp avec toi Wink
avatar
Revan
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Athyl le Lun 22 Jan 2018 - 20:29

Bonjour et bienvenue sur le forum !

J'ai été très pris ce week-end, alors désolé je n'ai pas pu passer plus tôt. Geek

• J'ai un peu de mal à comprendre exactement en quoi consiste la faculté de Revan de discuter avec les ombres. Est-ce que c'est simplement une sorte de schizophrénie ? Il croit entendre des murmures qui lui parlent ? Ou bien c'est une capacité qui peut réellement trouver une utilité ? Car dans ce dernier cas, il faut que tu me décrives ça mieux pour que je voie si ça peut être validé en capacité spéciale.

• Peux-tu me préciser comment agissent les serpents d'ombre matérialisés par le sort “Prédateur” ? Est-ce que ce sont des sortes d'invocations qui apportent un soutien à Revan, ou est-ce que ce sont des sortes de projectiles “one-shot” qui mordent la cible un coup puis disparaissent aussitôt ?

• La limitation des sorts, c'est moi qui la définis, au moment où je valide la fiche. Wink Ne te prends pas la tête à réfléchir à ça, j'ai mon propre “barême”.

• Un ordre de chevaliers établi par des Orcs et recruté par une liche dans une arène... Je dois t'avouer que j'ai du mal avec ça. C'est assez en décalage avec l'univers de jeu. En plus, je ne vois pas pourquoi des Orcs captureraient un forgeron Humain pour le forcer à forger des armes et des armures pour eux ; les Orcs ont déjà eux-mêmes d'excellents forgerons. En plus, tu dis que les Chevaliers de Sercanth sont issus des Terres Orques, mais à aucun moment tu ne décris un quelconque voyage entre le Royaume de Tacomnal et les Terres Orques, ce qui pourtant devrait marquer ton personnage.
Bref, j'ai du mal à trouver à l'ordre des Chevaliers de Sercanth, tel que tu le décris dans ton histoire, une cohérence dans l'univers du forum. Je pense que tu devrais donc envisager que cet ordre de chevaliers, orienté vers les arcanes de la magie noire et de la nécromancie, soit situé quelque part dans le Royaume de Tacomnal, non dans les Terres Orques, et qu'il ne soit pas dirigé par une liche. A la limite, il peut être dirigé par un humethère, c'est déjà plus vraisemblable. Wink


Voilà les réflexions qui me viennent à la lecture de ta fiche. ^^ Tu sais donc ce que tu as à faire pour pouvoir être validé. Smile


PS : Un conseil, évite d'écrire des dialogues en bleu foncé, c'est illisible avec la couleur de fond du forum. Wink
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Revan le Ven 26 Jan 2018 - 17:27

Merci et désolé d'avoir mis du temps à répondre ! (les études)
En fait je voyais cette capacité à "entendre" les ombres comme un "symptôme" de son affinité à la magie des ombres, mais si ça gêne je peux m'en passer ou en faire une capacité spéciale à la place de la force.
Je voyais le sort des serpents comme des projectiles d'ombre zigzaguant au sol à grande vitesse pour aller percuter les cibles avec force, comme un projectile quoi ^^' le nom de "serpents" vient du fait que les projectiles zigzaguent un peu comme les serpents en allant vers la cible.
J'ai modifié des détails dans l'histoire (c'est désormais une secte humaine dirigée par un nécromancien, c'est bon ?)
En fait ils sont pas recruté dans une arène. C'était plutôt des gens qui étaient kidnappé par les hommes de la secte et ceux ci entrainent ceux qui ont une prédisposition à la magie noire, l'examen final étant de tuer ses camarades afin de prouver leur détermination, tout en ayant la menace qui pèse sur leur famille comme motivation.
Voila voila, merci !
avatar
Revan
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Astorok Cornes de Fer le Sam 27 Jan 2018 - 15:02

Salutation Smile
Soit le bienvenu sur Orcande chevalier noir Wink

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Revan le Dim 28 Jan 2018 - 10:04

Merci beaucoup, ça fait plaisir de voir un tel accueil ! Happy
avatar
Revan
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Athyl le Dim 28 Jan 2018 - 21:34

• Tu n'as pas tout à fait répondu à ma question à propos de la capacité de Revan à “entendre” les ombres “parler” : est-ce que c'est une sorte de schizophrénie qui lui fait entendre un peu n'importe quoi, par invention de son propre esprit, ou est-ce qu'il s'agit plus d'une sorte d'intuition pouvant potentiellement lui révéler des informations utiles ?

• Ok pour les serpents d'ombres, ce sont donc des projectiles à usage unique. Tu en lances un, il frappe (sauf s'il est esquivé bien entendu) et disparaît. C'est bien ça ? ^^

• Oui maintenant c'est bon pour l'histoire, une secte dirigée par un nécromancien, aucun souci avec ça. Et elle se situe dans le Royaume de Tacomnal ? (tu as enlevé la phrase où tu la situes dans les Terres Orques, mais du coup maintenant je voudrais confirmer sa localisation ^^)

• Par contre je pense juste à une question que je ne t'ai pas posée lundi : à la fin de ton histoire, Revan se réveille soudain à l'extérieur de la forteresse servant de base à la secte, celle-ci ayant subi un incendie, si j'ai bien compris. Revan a juste appris que son père a été tué, il hurle de rage et s'évanouit, et à son réveil, il a été déplacé hors de la forteresse, en pleine nature, et la forteresse a subi un incendie. On ne sait pas comment Revan se trouve là, quelqu'un a dû le déplacer, mais on se demande qui, et pourquoi, et aussi qu'est-ce qui a provoqué l'incendie de la forteresse. Revan lui-même n'a pas les réponses à ces trois questions, certes, mais pour le lecteur et valideur que je suis, c'est assez confusant, ce passage. Pourrais-tu éclairer ces zones d'ombre (sans jeu de mots) ? ^^
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Revan le Sam 3 Fév 2018 - 17:38

Je voyais plus ça comme une sorte de schizophrénie, dans le sens où ces ombres, dues à ses prédispositions à la magie de l'ombre, le poussent à commettre des actes comme tuer, piller, et autres atrocités, et à succomber à l'obscurité, ce contre quoi Revan lutte. Il voit plus sa magie comme un "outil" qu'il utilise afin de faire ce qui lui semble nécessaire ou juste.
Pour les serpents d'ombre, c'est exactement ça, rien à redire Smile
Oui, elle se situe dans le Royaume de Tacomnal (ce que Revan ne savait pas avant sa fuite, puisqu'il a été transporté là bas pendant qu'il était inconscient), et c'est une des raisons de la haine de Revan pour les paladins et autres "justiciers" utilisant la magie de lumière, due à l'inaction de la Voie Juste, l'ordre qui devait le sauver lui et son père.
Justement, Revan a perdu connaissance après avoir utilisé sa magie de l'ombre de manière exagérée, et je pensais développer cette partie de l'histoire durant des RP, ce qui donnerait lieu à un éclaircissement de la situation (qui l'a sauvé ? que s'est il passé ? etc...) et peut être lui avoir un compagnon (si c'est possible ?)
Voilà Voilà, j'espère que c'est bon, désolé du retard j'étais un peu occupé ^^'
avatar
Revan
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Athyl le Dim 4 Fév 2018 - 19:30

D'accord. Dans ce cas j'ajoute une petite phrase à la fin de ton histoire (si elle ne te plaît pas, je peux la changer) juste pour que ce soit clair pour le lecteur que Revan lui-même ignore ce qu'il s'est passé.

Te voilà donc validé ! Tu peux commencer le RP. Amuse-toi bien ! Smile
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revan [Humain/Chevalier Noir]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum