Un passé plus qu'imparfait

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Cilia le Ven 16 Fév 2018 - 23:53

Comme prévu, Cilia avait rattrapé aisément le petit d'homme. La Dryade ne comprenait pas trop sa réaction. Après tout ce qu'il avait fait, pourquoi s'enfuir, comme si le combat lui avait fait peur ? Ceci étant dit, elle ne s'expliquait pas non plus son étrange transformation.

– Ils sont partis ? On est en sécurité maintenant ?

Cilia ne savait pas s'il plaisantait ou pas. Non, les assaillants n'étaient pas partis. Il étaient bien placé pour le savoir, il avait piétiné les entrailles de l'un d'eux. Ne sachant pas trop comment réagir, elle se contenta d'une réponse laconique :

- Oui.


Ils s'étaient éloignés de la mer, mais elle pouvait encore entendre le bruit des vagues. Après un long silence, elle se souvint qu'elle avait été blessée. Utilisant son pouvoir, elle fit apparaître un filet d'eau qui vint entourer son tentacule meurtri. Après quelques secondes, l'eau enchantée laissa place à une nouvelle peau souple et intacte.

Cilia ne comprenait toujours pas comment le garçon pouvait être indemne. Elle était pourtant certaine d'avoir vu l'arme de l'un des mercenaires lui transpercer la jambe. Pourtant, cela ne l'avait pas empêché de se battre comme si de rien n'était, et de fuir comme si de rien n'était. Néanmoins, elle lui posa la question par principe.

- Es-tu blessé ?

Cilia
Bon
Bon


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Eon le Mar 20 Fév 2018 - 11:14

De sa voix profonde, la dryade rassura le garçon. Doublement traumatisé par la mort de ses parents suivi de celle de tous ces hommes, il cherchait à fuir la réalité et refusait d’accepter l’inacceptable. Quand Cilia soigna sa blessure avec un filet d’eau, il sursauta à nouveau. Encore de l’eau….

CILIA - Es-tu blessé ?


Eon observa son corps. Tout était intact, sauf ses pieds qui s’étaient abîmés lorsqu’il était redevenu un petit garçon et qu’il piétinait les restes du mage. Les os avaient dû provoquer quelques lésions sans gravité.

EON – Ça va, c’est rien.

Il s’imaginait que la dryade lui réservait le même traitement qu’à elle-même et il n’avait pas envie de voir l’eau couler le long de ses pieds, même si c’était pour le soigner. Il la regarda intensément, espérant que cette fois-ci ils étaient vraiment au calme et que plus rien ne leur arriverait pour aujourd’hui. Il sentit son nez couler et renifla avant que les larmes ne s’échappent à leur tour de son visage pour inonder ses joues.

EON – Pourquoi ? Pourquoi les hommes veulent–ils toujours me tuer ? C’est pas ma faute, j’y peux rien…. Je voulais juste pas mourir. Et je voulais pas que mes parents meurent ! Pourquoi est-ce qu’ils font ça ?! POURQUOI LES HOMMES SONT TOUJOURS SI MECHANTS ?!

Ses mots finirent par des cris de désespoirs. Son visage était plissé par le chagrin.

Eon
Champion
Champion


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Cilia le Mar 20 Fév 2018 - 18:29

Cilia ne comprenait pas trop où le petit d'homme voulait en venir. Elle était convaincue que c'était après elle que les mercenaires en avaient, lui n'était là que par le fruit du hasard. Néanmoins, il semblait bien fuir quelque chose ou quelqu'un, lorsqu'elle l'a rencontré. Il lui faisait de la peine. Elle aussi savait à quel point les humains pouvaient être dangereux, mais elle ne pensait pas que cela allait jusqu'envers leurs propres enfants. Et dire que c'était peut-être l'un d'entre eux qui l'avait éveillé...

Elle ne savait pas trop quoi lui dire. D'ordinaire, elle aurait utiliser un style direct, elle aurait pointé les évidences. Non ce n'est pas de ta faute, les choses sont ainsi. Tu passeras probablement ta vie à fuir. Et comme les Humains sont l'espèce la plus présente sur Orcande, tu risques avoir une vie difficile. Mais sa conscience lui dit que cela n'arrangerait pas sa situation, et que cela ne l'empêcherait pas de pleurer. Cilia n'était déjà pas douée d'un point de vue social avec les adultes, alors les enfants...

Finalement, elle se décida à poser un tentacule sur son épaule, et à plonger son regard vide dans le sien empli de larmes.

-
Si tu veux vivre, tu dois apprendre à te défendre.
avatar
Cilia
Bon
Bon

Race : Dryade d'Eau
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Eon le Mer 28 Fév 2018 - 21:21

La dryade posa une tentacule sur le petit humain en lui assénant la triste vérité qui guiderait sa vie dans les vingt prochaines années à venir. S’il voulait survivre, et Kaluni sait à quel point il le désirait, alors il devait apprendre à se défendre. Mais quand on n’a que dix ans, la défense reste une notion assez floue. Il venait de tuer des humains en se transformant en géant d’argile, mais cela ne correspondait en rien à la façon dont les enfants de son âge avaient l'habitude de se défendre les uns les autres.

Eon plongea son regard dans celui de Cilia. Étrange regard…

EON – Maman aussi. Elle dit que je dois me défendre.

En effet, il était souvent la risée de ses « camarades ». Il ignorait pourquoi les autres enfants ne s’intéressaient pas aux limaces ou aux escargots, et ses passions peu communes l’avaient vite exclu.

EON – Je veux apprendre. Dis moi comment faire.

•————————————•
avatar
Eon
Champion
Champion

Race : Argilite
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Cilia le Sam 3 Mar 2018 - 23:57

Cilia n'avait que peu de connaissances sur l'organisation sociale humaine. Quel genre de relation les humains adultes entretiennent-ils avec leurs petits ? Elle n'en avait aucune idée. Le petit d'homme avait évoqué sa mère, mais où était-elle ? Quand elle avait rencontré l'enfant, il était seul, et semblait désespéré. S'était-il enfui de chez lui ? Avait-il perdu ses parents ? Etait-ce dans les moeurs humaines de laisser les petits seuls ? Chez de nombreux poissons, une fois le petit sorti de l'oeuf, il se débrouillait seul. Peut-être était-ce le cas là aussi.

– Je veux apprendre. Dis moi comment faire.

Que voilà une demande incongrue. S'il voulait apprendre à se défendre, il avait tout intérêt à apprendre cela auprès de gens de sa race. Cilia utilisait aussi bien la magie que les caractéristiques uniques de son corps pour se défendre. Elle ne savait pas si l'enfant disposait de dons magiques - et encore, il fallait qu'il s'agisse d'un lien avec des éléments qu'elle maîtrisait. Elle se voyait mal lui apprendre à lancer une boule de feu. Quand à utiliser son corps au combat, le fonctionnement du corps de pieuvre de la Dryade était bien trop éloigné de celui du petit d'homme. Néanmoins, un élément attira son attention.

- Où as-tu appris à te transformer comme tu l'as fait tout à l'heure ? Ceux qui t'ont appris à faire cela pourraient t'apprendre. Mieux que moi.
avatar
Cilia
Bon
Bon

Race : Dryade d'Eau
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Eon le Lun 5 Mar 2018 - 16:06

Eon fronça les sourcils en entendant la dryade évoquer ceux qui lui avaient appris à se transformer. Par réflexe, sa réponse fut immédiatement :

EON – C’est un secret !

Mais il ne réussit pas à se retenir de parler plus de quelques secondes. Aussi, il n’attendit pas longtemps pour lui dévoiler ce soi-disant secret.

EON – C’est papa qui se transforme. Je suis comme lui. Mais maman dit que c’est un secret. Des Hommes l’ont vu et ils les ont tués tous les deux. Ils veulent me tuer aussi à cause de ça.

Le petit garçon fronça les sourcils de plus belle. Il revoyait l’échafaud qu’il avait survolé en tant que faucon. Le corps de ses parents se balançant loin en bas, tout au bout d’une corde. Il renifla en se frottant les yeux.

EON – Je veux tuer tous les Hommes !

Mais contrairement à ce qu’avait suggéré la dryade, personne ne pouvait l’aider à apprendre à se défendre. S'il retournait dans son village, ceux qu'il avait connu le dénonceraient immédiatement à la milice et l'enfant finirait pendu. Il était loin de l’endroit qui l’avait vu grandir. La seule personne qui aurait pu l’aider était celle qui venait de le sauver. Il leva la tête et la regarda d’un air implorant :

EON – Les dryades peuvent m’aider ?

•————————————•
avatar
Eon
Champion
Champion

Race : Argilite
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Cilia le Mar 6 Mar 2018 - 21:35

Le petit d'homme commença par se renfermer sur lui-même, avant de se reprendre.

– C’est papa qui se transforme. Je suis comme lui. Mais maman dit que c’est un secret. Des Hommes l’ont vu et ils les ont tués tous les deux. Ils veulent me tuer aussi à cause de ça.

Ainsi donc, cette particularité qui lui permettait de gagner en taille était un pouvoir héréditaire. Du peu qu'elle connaissait des Humains, Cilia en conclut que cette capacité devait être suffisamment rare pour que les gens en aient peur. Les Humains avaient toujours peur des choses rares ou nouvelles. Elle en savait quelque chose. Elle ne comptait plus le nombre de pêcheurs qui avaient voulu la capturer pour l'afficher en tête de leur étale.

– Je veux tuer tous les Hommes !

- Ce n'est pas possible. Ils sont bien trop forts, et surtout bien trop nombreux. Une vie ne suffirait pas à nous en débarrasser. Et même si cela était possible... et même si je le regrette, la Nature a besoin d'équilibre. Détruire purement et simplement une race toute entière, aussi... détestable soit-elle, serait une chose tout à fait impensable.


En voyant l'expression du petit d'homme, Cilia devina qu'il n'aimait pas ce qu'elle venait de dire.

– Les dryades peuvent m’aider ?

La question surprit la Dryade, qui faillit presque lâcher une expression de surprise. Elle réfléchit pendant plusieurs secondes à ce qu'il venait de dire. Il ne lui avait pas demandé spécifiquement de l'aider, mais elle était une Dryade. Et compte tenu des relations particulières qu'elle entretenait avec ses semblables, il y avait peu de chances qu'elle trouve une consœur qui accepterait de l'aider. Quant à en trouver une par lui-même... Elle allait s'apprêter à dire qu'il n'en trouverait que très difficilement, mais après tout, il l'avait trouvé.

Elle pouvait l'aider. Après tout, il l'avait aidé lors l'attaque. L'aider en retour était la moindre des choses. Mais comment ? Peut-être que l'enfant avait des prédispositions à la magie ? Après tout, songea-t-elle, il devait en avoir, pour pouvoir se transformer. Elle leva un tentacule avec lenteur, et fit apparaître une grosse bulle d'eau à son bout.

- Souhaites-tu apprendre à faire ce genre de choses ?
avatar
Cilia
Bon
Bon

Race : Dryade d'Eau
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Eon le Dim 11 Mar 2018 - 15:57

Les mots de la dryade étaient douloureux à entendre, mais sonnaient vrais. Personne ne pouvait tuer toute une race et, après tout, ça n’aurait peut-être pas été une bonne chose de le faire. La mère du garçon elle-même était humaine et, si elle était encore en vie, il n’aurait jamais voulu détruire toute cette race. Mais après tout, peut-être que certains humains ne devaient pas mourir. Peut-être que certains d’entre eux n’étaient pas mauvais, comme sa mère.

La dryade leva alors un tentacule et fit apparaître une bulle d’eau. Le garçon eut un mouvement réflexe de recul. L’eau représentait pour lui un danger presqu’aussi grand que les humains…. De plus, il avait vu la dryade utiliser cette eau pour attaquer les humains. C’était effrayant ! Certes, cela pouvait s’avérer utile, voir salvateur, mais Eon avait encore trop peur de l’eau pour ne pas l’imaginer se retourner contre lui.

EON – Ah ! NON ! Pas de l’eau ! Pas de l’eau !

L’enfant tenta de se contenir et serra les dents en fronçant les sourcils. Il avait beau avoir peur de l’eau, il se souvenait que la dryade lui en avait fait boire quand il s’était retrouvé à bout de force, sur la plage.

EON – C’est dangereux. Tu sais que l’eau ça tue ? Ça fait fondre.

Le gamin hésita un instant avant d’oser poser la question qui lui démangeait la langue :

EON – Tu sais faire de l’eau qui n’est pas dangereuse aussi ? Tout à l’heure, elle était bonne. Elle faisait moins peur.

Moins peur que celle qui avait manqué de noyer le mage en l’engloutissant entièrement… L’eau que la dryade lui avait fait boire l’avait régénéré. Cette eau pouvait le soigner, le rassurer quand les humains voudraient lui faire du mal. Donc cette eau-là, il l’aimait bien.

•————————————•
avatar
Eon
Champion
Champion

Race : Argilite
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Cilia le Lun 12 Mar 2018 - 23:09

Le petit d'homme avait été particulièrement effrayé à la simple vue de la bulle, que Cilia fit calmement disparaître, sans que son visage ne change d'expression. Cela lui avait pris des années, mais elle avait fini par comprendre pourquoi certaines personnes avaient peur de l'eau. Pour une Dryade d'Eau, cela n'avait rien d'évident. Après tout, elle était née de cet élément, elle y avait vécu pendant des décennies. Mais l'eau recelait des dangers. Elle était bien placée pour le savoir. Il n'y avait pas si longtemps, elle était l'un d'entre eux. Peut-être que ce petit d'homme avait eu une mauvaise expérience avec l'eau, une noyade, un animal aquatique trop curieux...

– C’est dangereux. Tu sais que l’eau ça tue ? Ça fait fondre.

Pour la première fois depuis leur première rencontre, Cilia eut une expression faciale. Sa bouche s'entrouvrit légèrement devant ce qu'elle venait d'entendre. L'eau peut-être dangereuse, certes. Enfin, plus précisément, elle peut contenir des créatures réputées pour leur dangerosité. Ainsi, on pouvait, par analogie, considérer que l'eau pouvait tuer. D'un point de vue plus direct, l'eau pouvait tuer, en cas d'inondation. Mais faire fondre ? Quelle drôle d'idée était-ce là ?

La Dryade planta ses yeux vides dans ceux d'Eon. Il n'avait pas l'air de se moquer d'elle. Faisait-il référence à de la glace ? Savait-il seulement ce qu'était la glace ?

– Tu sais faire de l’eau qui n’est pas dangereuse aussi ? Tout à l’heure, elle était bonne. Elle faisait moins peur.

Il devait faire référence au sort de soin qu'elle avait utilisé un peu plus tôt. Pourtant, pour quelqu'un qui avait peur de l'eau, il s'était jeté dessus sans demander son reste. Toutes ces interrogations ne l'avançaient pas sur son questionnement originel : comment l'aider à se défendre ? Après tout, il ne risquait pas apprendre la magie de l'eau, compte tenu des circonstances. Et c'était là son principal atout. Elle tenta de réfléchir en prenant le problème sous un angle différent.

Elle avait en face d'elle un petit d'homme, qui ne savait pas se défendre, ni même survivre, et qui se retrouvait seul, sans parent pour l'aider. Il fallait donc reprendre les bases. S'il ne savait pas survivre, se défendre ne lui servirait à rien, il serait mort de fin - ou de soif - en une semaine. Mais là aussi, cela posait problème. Outre le fait, tout à fait accessoire, que Cilia, de part sa nature, n'avait jamais eu à chasser pour se nourrir, si elle avait dû le faire, elle se serait tournée vers la pêche. Or, le petit d'homme ne pouvait pas approcher d'une bulle d'eau sans faire une crise de panique, alors sur un bateau, en pleine mer...

Néanmoins, si quelqu'un pouvait lui apprendre à se débrouiller dans la nature, à la comprendre, à vivre en communion avec elle, c'était, de toute évidence, une de ses soeurs. Une Dryade de la Nature. Elle serait sans doute plus encline à se montrer devant un petit d'homme que devant une horde d'adultes armés de torches. Et si le petit d'homme... Et s'il pouvait parler la langue dryadique ? Nul doute que ça attirerait leur attention. D'une manière bienveillante, cela allait sans dire.

- Dans l'état actuel des choses, je ne peux pas faire grand chose pour t'aider. Ta peur de l'eau... aussi irrationnelle qu'elle soit à mes yeux, ne nous emmènera pas loin. En revanche, l'une de mes soeurs Dryade de la Nature pourra t'aider. Elles pourront t'apprendre à te défendre, mais aussi et surtout à survivre. Et pour les trouver, je peux t'aider. Je peux t'apprendre notre langue. Tu les approchera beaucoup plus facilement ainsi. Es-tu d'accord ?
avatar
Cilia
Bon
Bon

Race : Dryade d'Eau
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Eon le Sam 17 Mar 2018 - 12:46

Face à la peur de l’eau qu’éprouvait le garçon, la dryade fit une proposition qui l’interpela. Elle lui offrit de lui apprendre sa langue afin qu’il puisse rencontrer certaines de ses sœurs, non pas Dryades d’Eau comme elle, mais des créatures des Bois. Le petit garçon dévisagea longuement Cilia avant de l’interroger plus en avant sur ces êtres magiques. Si elles étaient comme Cilia, mais attirée par la magie de la Nature plutôt que celle de l’Eau, alors il ferait tout pour les rencontrer. Il voulait découvrir ces êtres, lui qui avait toujours été profondément attiré par Mère Nature. En effet, ce n’est que dans les forêts bordant Tacomnal ou dans celles des montagnes avoisinantes qu’il pouvait se sentir enfin lui-même, laissant sa véritable nature prendre le dessus sur son corps d’humain. Ces endroits peuplés d’animaux et de plantes lui permettaient de ressentir une sérénité qu’il n’avait connue nulle part ailleurs.

Le petit garçon s’empressa donc d’accepter l’offre de Cilia, et c’est ainsi qu’elle devint, durant quelques mois, sa tutrice. Elle ne lui apprit pas seulement à prononcer chaque mot, chaque phrase avec l’intonation mélodieuse des Dryades. Elle lui inculqua également les valeurs si chères aux Dryades et l’Amour qu’elles éprouvaient pour la Nature.

Eon retrouva durant ces longues journées passées aux côtés de Cilia la douceur de sa vie d’antan. Quand elle lui répétait patiemment un mot qui lui semblait trop compliqué à prononcer, il faisait tout pour parvenir au meilleur résultat afin de na pas la décevoir. Cilia avait beau n’avoir aucune expression faciale, l’enveloppante mélodie de sa voix suffisait à l’Argilite pour qu’il la voit comme une seconde mère.

Quand il n’était pas là, elle se mettait parfois à chanter. Eon guettait ces instants et se cachait non loin pour pouvoir l’écouter en toute discrétion. La douceur de son chant allait jusqu’à lui faire oublier la récente perte de ses parents. Le garçon ne se doutait pas que la Dryade percevait sa présence et, un beau matin, alors qu’elle le voyait si captivé par sa chanson, Cilia s’enfonça dans les profondeurs de la mer pour en ressortir avec un étrange coquillage. Elle avait dû voir des marins s’en servir, ou alors était-ce des sirènes ? Dans tous les cas, Eon sauta de joie et appris rapidement à l’utiliser telle une flûte pour accompagner le doux chant de la Dryade.

Cilia devint ainsi le Maître de vie du petit Eon. Elle lui apprit à voir et à aimer ce qu’aucun humain jusqu’alors n’avait daigné lui montrer. Ces longs mois à ses côtés permirent au garçon de recommencer une nouvelle vie loin de sa famille dont il ne restait plus rien. La Dryade lui insuffla de nouveaux rêves et des espoirs fous. Il n’avait que faire des humains tant qu’il pouvait rencontrer des êtres tels que Cilia.

Quand enfin la Dryade estima lui en avoir appris suffisamment pour que ses sœurs prennent le relais, elle lui indiqua les meilleures façons de les trouver. Le cœur léger et plein d’espoir, le jeune garçon s’enfonça dans le cœur des bois à la recherche des esprits des forêts.

La rencontre de Cilia marqua un tournant décisif dans sa vie. Ainsi, quand Eon parlait de sa jeunesse, il évoquait souvent la belle Dryade sortie des Mers pour le sauver. Il parlait d’elle comme sa deuxième mère, celle qui lui avait permis de découvrir celui qu’il était réellement. Jamais il n’oublia ces moments partagés, fondateurs de l’adulte qu’il deviendrait.

•————————————•
avatar
Eon
Champion
Champion

Race : Argilite
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un passé plus qu'imparfait

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum