Dans la Nature

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Eon le Sam 10 Fév 2018 - 17:52

Inconscient de ce qui se déroulait non loin de lui, Eon était dans le feu de l’action. Il frappa fort et vite, mais le Gupile fut plus rapide qu’il ne l’en imaginait capable. Ughü’n attrapa l’arme improvisée de la main gauche et s’en servi de levier pour repousser l’Argilite. Le temps d’un battement de seconde, Eon fut surpris et chercha à comprendre ce qu’il se passait. Il sentait le bâton le repousser vers l’arrière. Cependant, il utilisa sa grande agilité à son avantage en se faufilant sous le bâton, sans le lâcher. Passant ainsi de l’autre côté du morceau de bois, il appuya son pied droit dessus et le frappa. Le Gupile, qui poussait le bâton dans la direction inverse d’où se trouvait désormais le druide devait ainsi être totalement déstabilisé et l’élan impulsé par le druide devait augmenter cette instabilité au point de le faire tomber à la renverse.

Espérant que son attaque ferait mouche, Eon se recula d’un bond, s’attendant à voir enfin chuter son adversaire. Dans le cas contraire, il se retrouvait désarmé… mais pas à cours de moyen.

Eon
Champion
Champion


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Helceok le Mer 14 Fév 2018 - 11:26

Appliquant le plan établi par l'orc, la centauresse se leva avant de partir par la gauche. Elle pouvait entendre Brachtis se mouvoir dans les herbes à quelques mètres de là, et profita de cette information pour s'adapter à son allure. Ainsi, elle marcha sans hâte, tendant l'oreille et enjambant la végétation avec précaution. Bien qu'elle estimât peut utile de continuer à feindre l'ignorance, Helceok s'efforça de ne pas faire transparaître son angoisse. Toutefois, il lui était difficile de se contrôler parfaitement tout en restant alerte, si bien que de légers signes nerveux en vinrent finalement à apparaître.

La centauresse n'avait qu'une idée approximative concernant la provenance du bruit, ce qui suffisait cependant à lui suggérer où chercher. Ne sachant pas exactement à quoi s'attendre, elle resta attentive tout du long, tenant fermement sa lance. Helceok prévoyait d'avoir à se défendre ; si la chose se révélait être aussi menaçante qu'elle se l'imaginait, alors elle essaierait probablement de s'en prendre à eux une fois la zone encerclée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Kormak le Lun 19 Fév 2018 - 11:17

Ses deux acolytes semblaient être d'accord avec le plan. Parfait. Kormak attendit quelques secondes, pour leur laisser le temps de se mettre en position. En plus de son épée, Kormak, discrètement, fit apparaître devant lui une lame magique. Il la faisait apparaître, plus par tentative d'intimidation qu'autre chose. Il pouvait le lancer en direction du bruit, et voir ce qui allait se produire. Mais c'était trop risqué. Après tout, rien n'indiquait qu'il s'agissait d'un monstre avide de sang. S'il s'agissait d'un enfant un peu trop curieux, lui planter une épée magique dans le sternum n'allait pas arranger ses affaires. Quand bien même il s'agirait d'un animal sauvage, à lancer son projectile à l'aveuglette, derrière les fourrés, il risquait de blesser Helceok ou Brachtis.

Après plusieurs secondes, à attendre que les deux soient en position, Kormak se leva également, lentement, sans se presser, en prenant bien soin de cacher la lame en la mettant devant son corps, de sorte que quelqu'un placé derrière lui ne pouvait la voir. Il s'étira mollement, feignant d'en avoir assez d'être assis. Ne pouvant se retourner sans être pris en flagrant délit, il se contenta de tendre l'oreille, guettant un signal, quelque chose.

Soudain, il entendit un bruit de feuille, comme quelque chose qui se mettait à bouger rapidement. Ne sachant s'il s'agissait d'Helceok, Brachtis, ou l'assaillant, il se retourna brusquement, et envoya sa lame devant lui, pour se planter devant le fourré qu'il suspectait. Ainsi, il espérait renforcer l'avantage de la surprise de ses camarades.
avatar
Kormak
Expert
Expert

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Brachtis le Lun 19 Fév 2018 - 17:29

Poussant de toutes ses forces dans l'espoir de désarmer Eon ou au moins de le déstabiliser, Ughü'n fut pris par surprise par la manœuvre de son adversaire, qui passa sous l'arme avant de la frapper avec son pied nu pour emporter Ughü'n dans son élan. N'ayant rien vu venir, le Gupile fit effectivement un large mouvement avec le bâton en se laissant emporter vers l'avant, son buste s'inclinant dangereusement sans contrôle. Cependant, si Eon avait espéré que le torse du Gupile s'étale au sol, il n'en fut rien. Cela aurait pu fonctionner sur une créature bipède qui aurait perdu l'équilibre ; mais l'équilibre du Gupile fut assuré de toute manière par son long corps de limace adhérant au sol derrière son torse. Son mucus pendouilla en longueur de son menton, de sa poitrine et de son ventre, mais sans atteindre le sol, sauf au niveau du ventre, où ce ne fut de toute manière pas handicapant.

Ughü'n se redressa fièrement, le bâton d'Eon en main. Son adversaire était maintenant désarmé, et Ughü'n venait de gagner une arme avec une allonge précieuse, mais qu'il ne savait pas encore bien manier. Il fit quelques mouvements d'attaques, lents et imprécis, dans le vide. Il regarda Ughü'n, et quelqu'un qui savait bien lire les expressions des Gupiles le verrait sourire. Le bâton lui collait dans les mains, avec son mucus. Lui, serait difficile à désarmer. Pour reprendre le combat, il cracha en visant l'œil gauche d'Eon. Cette arme, il la maîtrisait parfaitement. Un dicton disait qu'un Gupile ne manquait jamais sa cible quand il crachait. C'était pratiquement une vérité.

***

Helceok avait compris le plan du Demi-Orc de la même façon, et partit de son côté, afin que la créature soit cernée au bout du compte, à moins qu'elle ne s'enfuie à temps. Il était difficile de ne pas céder à la tentation de regarder dans la direction où elle était supposée se trouver. De toute façon, Brachtis se fiait plus à son odorat, qu'il avait aussi sensible qu'un Homme-lézard. Il tendait la tête pour renifler l'air minutieusement, à la recherche de la moindre émanation suspecte.

La seule notable fut celle d'un amphibien, trop forte pour être celle d'un simple crapaud, et de toute façon distincte. Brachtis ne fut pas en mesure de dire si c'était là l'odeur de la créature qui les observait. En y réfléchissant, cela faisait penser à un coarpal. Oui, Brachtis pouvait maintenant jurer qu'il y avait un coarpal à proximité. Etait-ce lui qui faisait craquer des brindilles en épiant le petit groupe ?

Soudain, Brachtis tourna la tête en entendant le bruit d'une lame, et eut juste le temps de voir les contours d'un objet disparaître. Le Demi-Orc était debout, il venait apparemment de lancer quelque chose, ce n'était pas son épée car il l'avait toujours sur lui, Brachtis n'avait pas réussi à voir ce que c'était, mais le plus étrange est qu'il croyait avoir vu l'objet disparaître. Brachtis pista les branches des arbres pour voir si un coarpal ne s'échapperait pas du buisson... Un coarpal ou autre chose...

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Eon le Mar 20 Fév 2018 - 12:26

Qu’il était bête ! Bien sûr qu’un Gupile ne perdrait pas ainsi l’équilibre. Même s’il n’avait pas été loin de toucher le sol, la structure de son corps lui donnait un certain avantage et il se redressa comme si de rien n'était. Eon regardait avec plaisir les réactions de son adversaire. Sa battre contre une telle créature était des plus perturbant pour lui qui avait envie de contempler chacune de ses réactions au lieu de rester concentrer sur le feu de l’action. Il se maudit bien vite de n’être pas plus attentif lorsqu’un second crachat fut projeté vers son visage. Heureusement pour lui, le mucus ne l’atteint pas… parce qu’il n’était plus là. A sa place se trouvait un Harate qui observa le crachat passer bien au dessus de ses yeux.

L’animal agile se mit à tourner autour du Gupile tel un prédateur autour de sa proie… ce qui n’était pas du tout dans les habitudes de ce félin omnivore. Mais ainsi, il pouvait contempler en toute quiétude les mouvements que Ughu’n s’essayait à réaliser avec son propre bâton. L’animal restait juste assez prêt pour permettre à son adversaire d’espérer pouvoir l’atteindre avec le bâton, mais son agilité minimisait le risque que le Gupile l’atteigne vraiment.

•————————————•
avatar
Eon
Champion
Champion

Race : Argilite
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Helceok le Jeu 22 Fév 2018 - 19:44

Helceok progressait prudemment dans les hautes herbes, contournant désormais la zone la plus suspecte. Elle en profita pour l'examiner du coin de l’œil. Cependant, la végétation trop dense ne laissait rien transparaître, camouflant aisément une personne allongée, voir accroupie. Impossible de détecter la cible dans ces conditions, à moins de fouiller un peu, ce qui dévoilerait inévitablement ses intentions.

Soudain, elle entendit des feuilles crépiter tout près d'elle. Le bruit était trop évident pour être ignoré, et bien trop proche pour être le fruit de l'homme-tortue. La centauresse ne put s'empêcher de tourner la tête, par instinct, pour ne rien apercevoir de flagrant. Les craquements avaient curieusement cessé au moment même où elle s'était arrêtée. Était-ce là l'entité qui les observait depuis tout à l'heure, terrée dans les broussailles ? Helceok resta immobile, gardant une oreille attentive alors qu'elle fixait les plants incriminés. Plusieurs secondes s'écoulèrent sans que rien ne se produise. La chose l'avait sans doute repérée, et attendait patiemment qu'elle ne passe son chemin pour se mouvoir à nouveau.

En bonne ancienne sentinelle, la centauresse se rapprocha lentement, tenant sa lance au-dessus de l'épaule. Elle supposait la créature dangereuse, et se préparait donc à tirer au moindre signe de menace. Pourtant, quatre pas en direction de sa cible suffirent à effrayer cette dernière, et on l'entendit s'échapper en se faufilant à travers le fourré. Helceok abaissa son arme. A la manière dont l'individu venait de fuir, elle doutait désormais du fait que ses intentions puissent être néfastes. Elle le suivi tout de même, remarquant qu'il se dirigeait vers l'orc, toujours de dos. Ce dernier se retourna brusquement en les entendant arriver, et projeta une lame pour protéger ses arrières. La centauresse eut d'abord peur qu'il n'ait blessé quelque chose, mais fut rassurée de voir que l'objet s'était planté au pied d'un banc de fougères.

Réalisant que l'orc venait de créer une diversion, Helceok voulut en profiter pour débusquer le mystérieux être. Toutefois, ce dernier se retrancha de lui-même sur un arbre adjacent, celui-là même auprès duquel l'orc s'était installé un peu plus tôt. Elle découvrit alors, non sans quelques remords, qu'elle venait de s'en prendre à un coarpal ; une créature qu'elle n'estimait en aucun cas nuisible.

- … Toutes mes excuses ! lança-t-elle à l'attention du batracien perché au-dessus d'elle. Je… Je vous ai pris pour autre chose !

Bien que l'individu soit en partie caché par du feuillage, la centauresse garda le nez en l'air pour observer sa réaction. N'arrivant pas à voir ce qu'il faisait, elle se tourna finalement vers l'orc. Était-ce le coarpal qu'ils avaient entendu tout à l'heure ? Ou un réel danger rôdait encore dans les parages ?

•————————————•
avatar
Helceok
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Kormak le Jeu 22 Fév 2018 - 22:26

Après que son épée magique se soit plantée dans le sol, Kormak entendit du bruit, de part et d'autres de la végétation. Son plan avait visiblement marché. Il dégaina son épée, attendant la suite. Soit la chose, quoi que ça puisse être, n'avait plus que deux choix : s'enfuir, ou reculer, en se mettant à découvert, juste devant lui. Il perçut un bruit, qu'il identifia comme des sabots sur l'herbe. Probablement Helceok. Sa main se crispa sur la garde de son épée, le demi-Orc se tint prêt...

Quand une grosse grenouille sortit des fougères, pour venir se réfugier près de l'arbre où il était. Un Coarpal. Un peu fâché de s'être inquiété pour rien, Kormak rangea son arme en maugréant. Finalement, il n'y avait rien à craindre, ce n'était pas un assaillant, ni même un voleur. Juste un Coarpal qui passait par là. Quelque peu rassuré, il retourna assister au duel. Les deux devaient être très concentrés, car ils ne semblaient même pas avoir remarqué la disparition de leur public.
avatar
Kormak
Expert
Expert

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Brachtis le Lun 26 Fév 2018 - 16:39

Ughü'n ne s'attendait pas du tout à voir Eon se métamorphoser en harate. Qui s'y serait attendu, de toute manière ? Le Gupile ne craignait pas les harates, d'une part parce qu'il n'y avait rien à craindre d'un herbivore qui lui-même n'était pas en rivalité avec les Gupiles dans la nature, et d'autres part parce que même si le harate voulait l'attaquer, ses griffes et ses dents lui seraient d'une bien maigre utilité sur le corps de l'homme-limace. Si la peau d'un Gupile était suffisamment élastique et glissante pour être à l'épreuve d'une lame, elle n'avait rien à craindre des griffes d'un félidé.

Il n'y avait plus que l'œil gauche à viser, pensait Ughü'n. Pourtant, en observant bien, il semblait que le mucus avait disparu comme les vêtements dans la métamorphose. Le Gupile allait-il avoir tout à refaire ? D'un autre côté, il avait d'autres manières de gagner ce combat, surtout maintenant qu'il avait une arme entre les mains, avec une bonne portée. Le harate lui tournait autour, ce qui était assez stressant pour l'homme-limace qui ne pouvait pas tourner sur lui-même en continu pour rester de face à son adversaire. Ughü'n se disait qu'il n'avait rien à craindre d'un harate, et pourtant, oui, les mouvements circulaires de ce dernier le stressaient.

Mais pour l'instant, le harate n'attaquait pas. Ughü'n n'était quand même pas tranquille. Alors, à plusieurs reprises, rendu nerveux par le félidé qui lui tournait autour, il essaya de le frapper à distance avec le bâton.

***

Comme il s'y attendait, un coarpal grimpa agilement sur des branches plus hautes, effrayé par ce qu'avait fait le Demi-Orc. Il se percha à environ trois mètres du sol et fixa le Demi-Orc d'un air renfrogné. Il lui lança une invective dans une langue inconnue qui sonnait comme une série de coassements inégaux. Soit ce coarpal ne savait pas parler la langue commune, soit il faisait semblant de ne pas le savoir, afin de pouvoir rouspéter sans être compris. Brachtis se plut à imaginer que le coarpal venait peut-être de se permettre de lancer une insulte au Demi-Orc. Il venait peut-être simplement de dire « Vous avez failli me tuer ! », mais c'était plus amusant d'imaginer autre chose.

En tout cas, tout le monde baissa sa vigilance, et Brachtis retourna à sa place. Il venait de louper une partie du combat de son nouvel ami pour rien, et ça le frustrait. Il pressa le pas, autant qu'un homme-tortue comme lui put le faire. Il vit Ughü'n en possession du bâton d'Eon. Il avait réussi à le désarmer ! Mais où était passé Eon ? A la place, un harate était en train de tourner au tour d'Ughü'n. Soit le Grand Chaman s'était métamorphosé en harate, ce qui ne serait pas très surprenant au final, soit un harate sanguinaire s'en était pris à lui et voulait maintenant du mal à Ughü'n.

BRACHTIS – Tout va bien ? Où est Eon ?

Ughü'n tourna un œil vers Brachtis en gardant l'autre rivé sur Eon-harate qu'il désigna de la pointe du bâton. Il n'en fallut pas plus à Brachtis pour comprendre qu'Eon s'était bel et bien métamorphosé.
Il fallait maintenant espérer qu'Eon-harate allait être suffisamment beau joueur pour ne pas profiter de l'instant de distraction d'Ughü'n qui, même s'il avait gardé un œil sur lui, avait momentanément baissé sa garde.
Brachtis prévint Helceok et le Demi-Orc :

BRACHTIS – Apparemment ce harate, c'est Eon qui a changé de peau !

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Eon le Dim 4 Mar 2018 - 12:15

Que c’était beau ! Un Gupile cherchant à le frapper avec son propre bâton. Il en ronronnait presque. Les mouvements amples et lents de Ughü’n ne pouvaient l’atteindre et le harate se déplaçait par bond agiles et gracieux autour de son adversaire. L’ensemble formait une danse dont la valeur artistique n’était sûrement pas perçue par l’œil ignorant de leurs spectateurs. Il faut dire que les dryades avaient élevé l’argilite et si l’art de la magie était important pour elles, cela n’était rien comparé à la perpétuelle recherche de beauté à laquelle elles l’avaient entraîné.

D’ailleurs, Ughü’n était en train de lancer un rapide coup d’antenne en direction desdits spectateurs. Eon suivit rapidement son regard pour se rendre compte qu’ils avaient tous disparus. Ou, plus précisément, qu’ils étaient en train de revenir. S’étaient-ils lassés d’observer un Gupile se battre de la sorte… Eon soupira face à ce manque de respect, mais mis cela sur le compte de leur ignorance. L’Argilite ne pouvait en vouloir aux personnes incultes.

Quand Brachtis interrogea son compagnon sur la présence d’Eon, ce dernier reprit son apparence humaine et fit une petite courbette en direction du Gupile. Inutile de faire patienter d’avantage les autres, puisqu’ils ne jouissaient nullement du spectacle s’offrant à eux.

EON – Maître Gupile, je vous propose de nous arrêter là pour aujourd’hui. C’est un plaisir de vous avoir eu comme adversaire. Comme attendu, vous êtes un redoutable combattant. Cependant, notre route pour devenir Chevaliers est encore longue : ne faisons pas attendre nos compagnons de route plus longtemps. Nous aurons tout le temps de nous battre une fois arrivés à la Guilde. J’espère que la prochaine fois, nous aurons plus de temps pour en profiter.

Et il fit signe aux autres qu'il était prêt à reprendre la route.

•————————————•
avatar
Eon
Champion
Champion

Race : Argilite
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Helceok le Dim 11 Mar 2018 - 18:51

L'orc se désintéressa rapidement du coarpal pour retourner suivre le duel. Voyant cela, la centauresse s'imagina qu'il n'y avait rien de plus, finalement, et jeta un dernier coup d’œil vers l'étendue végétale qu'elle venait de traverser avant de faire de même. Elle regrettait d'avoir manqué une bonne partie du combat pour si peu.

Quelle ne fut pas sa surprise en voyant Ughü'n être confronté à un harate sorti de nulle part, alors que le Grand Chamane, quant à lui, manquait à l'appel. Il y avait quelque chose de surréaliste à observer ces deux créatures s'affronter, sachant qu'aucun lien de prédation ne les unissait. Helceok chercha une explication tangible à cela, et se mit à penser que, peut-être, Eon était devenu un harate. Certes, c'était étrange, mais pas impossible. Après tout, elle le savait doté de grands pouvoirs. Ah ! Si seulement elle parvenait à l'égaler, un beau jour !

Cette supposition ne tarda pas à être confirmée, à la fois par Brachtis, par le biais d'Ughü'n, et par le chamane lui-même qui reprit aussitôt forme humaine. La centauresse observa sa métamorphose avec stupéfaction ; c'était bien la première fois qu'elle assistait à une chose pareille. En quoi se transformerait-elle avec un tel pouvoir ? Ce pourrait être amusant de devenir une mésange et survoler la sylve… à moins que ça ne soit possible d'être changé en plante ?

Eon mit un terme au duel, puis proposa de reprendre la route. Helceok trouva dommage qu'ils ne prolongent pas le combat jusqu'à obtenir un départage visible, mais respecta leur choix. Ainsi, elle se prépara à partir, gardant sa lance en main, au cas où.

•————————————•
avatar
Helceok
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Kormak le Mer 14 Mar 2018 - 21:56

Comme les autres, Kormak fut étonné de voir que le Gupile ne se trouvait plus face à Eon, mais à un harate. Il fut encore plus étonné de voir l'animal se transformer pour reprendre la forme du chaman. Il était peut-être vraiment chaman en fin de compte. En tous cas, il avait des pouvoirs qu'on leur attribue généralement, c'était incontestable. Quoiqu'il en soit, le duel semblait terminé, et Kormak aurait eu bien du mal à déterminer qui avait gagné.

Cette histoire d'espion qui s'était avéré inoffensif avait quelque peu usé ses nerfs. Il s'en voulait de s'être monté la tête pour au final pas grand chose.

- Bon, vous vouliez aller à la Guilde il me semble non ?
avatar
Kormak
Expert
Expert

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Brachtis le Jeu 15 Mar 2018 - 9:46

Les coups de bâton d'Ughü'n, trop lents et imprécis, furent facilement esquivés par le harate. Le félin agile se jouait de la lenteur du Gupile, et continuait de lui tourner autour au rythme de ses bonds d'esquive, comme pour le faire tourner en bourrique. Ce petit jeu ne dura pas longtemps, car voyant Brachtis, Helceok et Kormak revenir, Eon quitta sa forme de harate dans un halo de lumière magique, revenant à sa forme originelle. Les métamorphes étaient assez fascinants, il fallait bien le dire. Brachtis ne les enviait pas vraiment, surtout si c'était pour devenir un harate, mais ça restait une magie très particulière qui devait pouvoir offrir nombre d'avantages à celui qui la maîtrisait.

EON – Maître Gupile, je vous propose de nous arrêter là pour aujourd'hui. C'est un plaisir de vous avoir eu comme adversaire. Comme attendu, vous êtes un redoutable combattant. Cependant, notre route pour devenir Chevaliers est encore longue : ne faisons pas attendre nos compagnons de route plus longtemps. Nous aurons tout le temps de nous battre une fois arrivés à la Guilde. J'espère que la prochaine fois, nous aurons plus de temps pour en profiter.

L'enthousiasme d'Eon fit sourire Brachtis, fier de son nouvel ami, dont il s'approcha. Ughü'n, quant à lui, s'inclina devant Eon, puis communiqua par une série de gestes. Entre autres, il mima quelques coups de bâtons, pointa Eon du doigt, fit un geste particulier des mains en calant le bâton contre lui, puis se pointa lui-même. Il joignit les deux mains, puis fit un nouveau signe de la main. Brachtis gardait un œil sur lui tout durant et traduisait à Eon au fur et à mesure. C'était assez facile car la plupart des signes d'Ughü'n à cet instant étaient des signes-valises, correspondant à des notions simples : “merci”, “apprendre”, “félicitations”...

BRACHTIS – Il vous remercie pour ce duel. Il a pris du plaisir lui aussi à se battre contre vous. Il aimerait que vous lui appreniez à se battre au bâton. Il vous félicite... pour vos capacités, je suppose.

Ughü'n approuva la traduction de Brachtis, puis tendit le bâton à Eon pour le lui rendre. Brachtis tapota amicalement l'épaule du Gupile.

BRACHTIS – Apparemment tu t'es bien battu ! Je râle d'avoir manqué ça en partie, on a été dérangé par un coarpal qui nous épiait, il a fallu qu'on aille vérifier que les bruits qu'on entendait n'étaient pas un plus grand danger. La prochaine fois, je promets de ne pas manquer votre duel !

Brachtis se moqua de récolter du mucus collant sur la main. Il ne chercha même pas à s'essuyer. Ughü'n était son ami et son mucus n'était pas sale. En vérité, ça restait assez peu agréable d'avoir ce fluide collant sur la peau, mais Brachtis ne voulait surtout pas vexer le Gupile en lui faisant croire que son mucus le dégoûtait alors que ce n'était même pas vrai.
Brachtis se tourna vers Eon :

BRACHTIS – Merci à vous. J'aurais aimé rester observer ce duel. Si ça vous intéresse, quand Ughün fait ce geste (il reproduit un geste du langage du Gupile) ça veut dire “merci”.

Brachtis apprit ainsi à Eon à reconnaître aussi “félicitations”, “désolé”, “apprendre”, “savoir”, “aimer” et “ne pas aimer”. C'était un début.

KORMAK – Bon, vous vouliez aller à la Guilde il me semble, non ?

Brachtis tourna la tête vers le « Demi-Orc sans nom » – qu'il continuerait à appeler ainsi jusqu'à ce que celui-ci daigne enfin se présenter – puis vers Ughü'n. Ce dernier acquiesca, puis s'adressa de nouveau à Eon. Brachtis traduisit encore au fur et à mesure :

BRACHTIS – Il veut aller à la Guilde avec vous, et apprendre à se battre avec vous... et avec moi.

Brachtis ricana et tapota encore l'épaule de son ami.

BRACHTIS – Ne t'en fais pas, mon gars, je vais t'apprendre aussi. Mais si tu veux choisir le bâton comme arme de prédilection, il vaut mieux que ce soit le Grand Chaman Eon qui t'apprenne, en effet.

Brachtis détailla à Eon les nouveaux gestes que venaient d'employer Ughü'n pour lui parler, lui apprenant ainsi à reconnaître “vouloir”, “aller à” et “avec”.
Le groupe pouvait maintenant se mettre en marche, direction Telbara.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Eon le Sam 17 Mar 2018 - 12:40

Le Gupile commença alors une série de gestes plus ou moins complexes en désignant les lieux, les personnes et en reproduisant quelques mouvements de combats. Eon devinait le sens de certains signes, mais il apprécia la traduction de Brachtis qui s’avérait bien plus précise que ses propres interprétations.

Le visage du Shaman devint rouge écarlate lorsqu'il découvrit que Ughü’n désirait apprendre à manier le bâton avec lui. Un sourire illumina son visage et, d’une de ses phrases alambiquées, il accepta avec joie.

Brachtis évoqua ensuite un Coarpal épieur, mais le Shaman n’avait d’yeux que pour le Gupile et n’écoutait la suite que d’une oreille. Il s’imaginait déjà lui apprendre le maniement de son arme, envisageant les meilleures façons de lui enseigner les techniques de base.

L’Homme-Tortue fit un étrange signe, affirmant qu’il signifiait « merci ». Le Shaman le reproduisit à l’intention du Gupile afin de le remercier une seconde fois de ce combat, mais cette fois-ci dans la langue de celui qui fut son adversaire. Avec intérêt, il écouta studieusement la suite des explications de Brachtis, apprenant quelques mots de vocabulaire Gupilien. Intérieurement, il exultait. Jamais il n’avait pu imaginer apprendre à parler comme eux.

DEMI-ORC – Bon, vous vouliez aller à la Guilde il me semble non ?

Avec joie, le Shaman suivit son futur collègue-chevalier. Le demi-Orc les menait vers leur destin et le Shaman était heureux de pouvoir s’y rendre avec une telle compagnie.

Durant le chemin, Brachtis enseigna encore quelques signes Gupiliens à Eon qui était incapable de masquer sa joie. Le Shaman tentait quelques échanges silencieux et malhabiles avec Ughü’n, laissant le Gupile le corriger par moments. Il avait l’impression de vivre un rêve.

Le Shaman également tint à lui enseigner la base du maniement du bâton. Il proposait une branche au Gupile et lui montrait l’attitude corporelle générale à avoir. Progressivement, il lui enseigna les différentes façons de tenir le bâton, de mettre dans la puissance dans un coup, d'utiliser celle de son adversaire pour économiser la sienne ainsi que quelques passes de base…. Il n’eut pas le temps d’aller plus loin dans son apprentissage puisque le groupe finit par arriver à la Capitale du Royaume de Telbara. Le Shaman s'empressa de promettre au Gupile que, s'il restait avec lui encore quelques temps, il lui apprendrait bien plus que les simples rudiments du maniement du bâton ou de la lance.

Eon ne s’était encore jamais rendu aussi loin. Il n’avait plus l’habitude des villes. Son sourire et son enthousiasme chutèrent immédiatement quand il vit des humains partout autour de lui. Ils n’avaient pas encore passé les portes de la ville que déjà il se sentait mal. Cette impression d’être au mauvais endroit au mauvais moment ne le quittait pas et tout ce qu’il souhaitait était de pouvoir retourner dans la forêt au plus vite. Cependant, il ne pouvait faire preuve de lâcheté alors qu’Ezor attendait de lui qu’il se montre fort et courageux. Prenant une grande bouffée d’air, il demanda à ses camarades de route :

EON – Rendons nous à la Guilde. Nous y demanderont à passer les épreuves qui nous mèneront au titre de Chevalier.

Eon n’imaginait pas que Brachtis, Ughü’n et le demi-Orc refuseraient. Par contre, il lança un regard interrogatif à Helceok. Elle avait dit ne pas vouloir entrer à la Guilde des Guerriers, aussi lui demanda-t-il :

EON – Qu’allez-vous faire à présent, belle Helceok ? Nous accompagnerez-vous jusque là-bas ?

Et après ? Avait-elle seulement envie de se rendre à Telbara ? Il la contempla longuement, se demandant ce qu'elle pensait.

•————————————•
avatar
Eon
Champion
Champion

Race : Argilite
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Helceok le Jeu 22 Mar 2018 - 18:11

Le voyage jusqu’à Telbara se déroula sans encombre. Helceok resta calme et pensive tout le long, se tenant même quelques peu en retrait. Elle se souciait bien plus de trouver le moyen d’invoquer de nouvelles plantes plutôt que de converser avec les autres. A l’approche de la ville, cependant, son comportement fut tout autre. Apercevoir toujours plus de gens transiter sur les routes la rendait nerveuse, et encore, ce ne fut rien comparé au monde qui grouillait devant les portes de la capitale. C’était bien la première fois que Helceok circulait au beau milieu d’une foule aussi massive, remplie d’inconnus et surtout d’humains. Peu rassurée, elle se colla un peu plus au reste du groupe, surveillant régulièrement ses côtés et ses arrières. Devant elle, Eon ne semblait pas très à l’aise lui non plus. Voilà qui était curieux. N’était-ce pourtant pas lui qui réclamait à venir ici ?

Face à l’entrée de la ville, le chamane se montra d’abord hésitant. Puis, il proposa au groupe de se rendre d’entrée de jeu à la fameuse Guilde.

- Qu’allez-vous faire à présent, belle Helceok ? Nous accompagnerez-vous jusque là-bas ?

Avait-il perçu son mal-être ? La centauresse balaya rapidement les alentours du regard avant de jeter un œil à ce qui l’attendait derrière les portes. L’endroit était bondé de monde, et lui évoquait une inconfortable impression d’étroitesse, de confinement et d’immensité ; sans parler du boucan ambiant. Autant dire qu’elle ne se sentait pas très motivée à l'idée de marcher en ces lieux.

- … Je vais partir, annonça-t-elle. J'avais dit vouloir voir Telbara… je sais. Mais… je me sens mal, ici. Je préfère partir.

Helceok observa une dernière fois ses quatre compagnons, songeuse, puis ajouta :

- … Merci pour vos enseignements, Grand Chamane… et encore merci pour la piloselle, Ughü’n. Je vais y aller. Au revoir, vous tous… et bonne chance avec la Guilde.

La centauresse leva la main pour les saluer avant de rebrousser chemin. Tandis qu’elle s’éloignait, elle sentit une pression peu habituelle émerger sous son diaphragme. Elle regrettait un peu de quitter ce groupe aussi atypique que sympathique, malgré le fait qu'ils n'aient partagé qu'un petit bout de route ensemble. Mais il fallait le reconnaître : leurs ambitions différaient, et Helceok ne se sentait aucunement concernée par leurs affaires de ‘chevaliers’. Quant à son projet impromptu de visiter une ville humaine, ce serait pour une prochaine fois ; la centauresse n’était pas prête, sans doute trop habituée au calme de la sylve et pas assez aux hommes.

Helceok se dirigea vers la forêt la plus proche. Elle comptait profiter encore un peu du climat pacifique de la région avant de remonter vers le nord. L’idée de retrouver la dryade à l’origine de son don trottait dans sa tête. Ce ne serait pas une mince affaire, mais la centauresse voulait tout de même essayer. Bien sûr, elle n'en oublierait pas sa vocation ; retourner dans un environnement familier lui permettrait de s’entraîner plus aisément à la composition de remèdes.

•————————————•
avatar
Helceok
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Kormak le Sam 24 Mar 2018 - 1:15

Helceok prit congé du groupe. Dans la mesure où elle était celle qui l'embêtait le moins, Kormak la regrettait un peu. Enfin, il ne tarderait pas à faire de même. Il escortait tout ce petit monde à la Guilde, et il retournerait au travail. Pendant le trajet, le demi-Orc avait observé Eon du coin de l'oeil, qui tentait d'enseigner au Gupile les rudiments de l'art du maniement du bâton. Il n'était pas convaincu de l'intérêt de la manoeuvre, tant il semblait peu à l'aise avec l'arme, en comparaison à ses armes naturelles.

Leur groupe avait de quoi surprendre, même dans les rues de Telbara. Un homme qui dépassait tous les autres d'au moins une tête, un demi-Orc au physique d'armoire, une limace humanoïde et un homme-tortue. Même si Kormak avait depuis longtemps oublié l'idée de passer inaperçu quand il se baladait en ville, il n'était pas habitué à autant d'attention. Tout le monde, sans exception, se retournait sur eux, les regardait d'un air tantôt inquiet, tantôt interloqué. Les commères s'empressaient de se pencher à l'oreille de leur voisine pour y glisser quelques commentaires. Kormak accéléra un peu le pas. Plus vite ils seraient à la Guilde, plus vite il retomberait dans l'anonymat.
avatar
Kormak
Expert
Expert

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Brachtis le Sam 31 Mar 2018 - 10:08

C'était amusant de voir le regard illuminé d'Eon pendant que Brachtis lui apprenait à interpréter le langage gestuel d'Ughü'n. Il était tout de même étonnant qu'en tant que chaman adorant les Gupiles, il n'en ait pas cotoyé plus que cela. Même Brachtis, qui avait certes un grand respect pour les Gupiles mais ne leur vouait aucune adoration particulière, connaissait bien ces créatures. Né dans les Marais des Séladiens, ayant grandi dans le climat humide d'Azgalban, puis ayant voyagé parmi la troupe de Ven'k, Brachtis avait croisé nombre de Gupiles et avait déjà pu observer leur intelligence et leur sociabilité – ou au contraire l'associabilité de certains, comme les Humains au fond. C'est au fil de ses voyages et de ses rencontres qu'il avait appris à communiquer avec eux en comprenant leur langage.

Sans être chaman, Brachtis avait donc acquis une bien meilleure connaissance des Gupiles qu'Eon, mais cela lui faisait plaisir de transmettre son savoir à cette personne qui portait, pour une raison obscure, Ughü'n et ses congénères dans son cœur. Ceux qui voyaient les Gupiles autrement que comme des aberrations laides et repoussantes, marquaient d'office un bon point dans l'estime de Brachtis, ayant lui-même été traité d'aberration pendant toute son enfance. Brachtis avait cette revanche à prendre sur la vie et sur la société, et l'on pouvait dire la même chose d'Ughü'n. Ensemble, les deux nouveaux amis se montreraient à la face du monde sans honte et sans crainte et châtiraient ceux qui méritent leur jugement.

A chaque halte de la journée, Eon prenait à cœur d'apprendre à Ughü'n à manier le bâton. Il avait le même enthousiasme que lorsque Brachtis lui apprenait à interpréter son langage de signes. Et quand Ughü'n n'apprenait pas à se battre au bâton, il apprenait à manier le sabre, avec cette fois-ci Brachtis comme instructeur. Le Gupile s'investissait dans cet apprentissage martial, ce qui démontrait chez lui un certain goût pour le combat.

Enfin le groupe vit les portes de la grande capitale Telbara se dresser à un petit kilomètre devant eux. Déjà, la traversée des petites bourgades fermières en périphérie de la cité n'avait pas été une partie de plaisir, car même dans ce royaume, Brachtis restait un drôle d'homme-tortue et les Gupiles des êtres indésirables qui ne posaient pas de problèmes tant qu'ils restaient dans leurs forêts et dans leurs grottes. Autant dire que les regards des paysans s'étaient fait quelque peu insistants sur le petit groupe. Eon, Helceok et le Demi-Orc ne devaient pas y être habitués ; encore que le Demi-Orc, peut-être un peu plus que ses deux amis.

C'est du moins ce que s'imaginait Brachtis, mais c'était sans compter le fait qu'Eon et Helceok menaient tous deux une vie loin des villes en générale. Eon était déterminé à intégrer la Guilde des Guerriers, mais Helceok craqua. La foule des villes l'oppressait sans doute. Elle annonça son désir de partir. Elle remercia Eon pour ses enseignements, et Ughü'n pour la piloselle. Les au revoir ne se voulurent pas trop longs, et Helceok s'en alla retrouver l'espace sauvage des bosquets.

Si le groupe s'était déjà senti observé comme des intrus dans les bourgades fermières, les véritables ennuis commencèrent aux portes de la grande capitale. Un garde posté aux portes, Tigrain typé léopard de race, les fit s'arrêter et s'approcha, hallebarde à la main.

Garde – Halte, voyageurs. Les Gupiles n'entrent pas en ville.

Et évidemment, pour dire cela, il s'adressa à tout le monde sauf au Gupile concerné, comme si ce dernier était sous la tutelle de ses compagnons. Brachtis ne fut nullement surpris, au contraire, même, il se doutait que les gardes diraient quelque chose. Il se permit toutefois de contester cette consigne :

BRACHTIS – C'est un ami. Et même s'il est muet, il vous comprend parfaitement.

Le garde échangea un regard avec Ughü'n comme pour vérifier s'il trouvait une étincelle d'intelligence dans ces yeux de limace géante.

Garde – Ecoutez, ces créatures n'ont pas leur place en ville. Ne faites pas d'histoire, laissez votre « ami » à l'extérieur.

Quand un garde commençait à dire « Ne faites pas d'histoires. », c'est qu'il valait mieux ne pas le contrarier ; pourtant, Brachtis insista :

BRACHTIS – Je me porte garant. Nous voulons nous présenter à la Guilde des Guerriers de Telbara. Mon ami ici présent n'entrera dans aucun autre bâtiment, si c'est ce que vous craignez. Je me porte garant que personne n'aura à se plaindre de sa présence. Ca vous convient ?

Le garde se pinça les lèvres en réfléchissant quelques secondes, puis reprit sa position en invitant d'un geste le groupe à entrer. Une fois dans les rues de la ville, Brachtis glissa à Eon :

BRACHTIS – Vous commencez à comprendre pourquoi on ne trouve pas de Gupile en ville... C'est ce que je vous avais dit.

Le groupe s'enfonça plus profondément vers le quartier de la ville où était implanté le siège de la Guilde des Guerriers. Sur leur passage, les têtes se tournaient, les commères murmuraient, les idiots gloussaient. Brachtis et surtout Ughü'n étaient ceux qui attiraient le plus l'attention, mais accompagnés en plus par un Humain pieds nus à la musculature importante laissée à la vue par ses habits d'ermite, et par un Demi-Orc carré comme une armoire et lourd comme un Minotaure.

C'était attendu. Il restait à voir comment les gens à l'intérieur de la Guilde des Guerriers allaient les regarder, et si Ughü'n avait la moindre chance d'y être toléré...

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la Nature

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum