Un appétit monstrueux

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Un appétit monstrueux

Message  Kuchisake le Mar 26 Déc 2017 - 11:35

Des gens sortaient encore de leurs maisons à croire que ce village était plus grande que ce que j'imaginais, j'étais paniquée et stressée, tous cela à cause de mes envies cannibales il fallait vraiment que je trouve le moyen de m'arrêter mais la viande humaine avait quelque chose que les autres n'ont pas. Sans le savoir je revenais sur mes pas et tomba face à Haknam qui semblais me chercher, j'avais laisser passer ma chance, la poisse me tombais dessus, je ne pouvais pas m'enfuir en courant au risque de me faire attraper par lui et tous les gens du village.

Kuchisake ! Où étiez-vous donc passer ?!

J'eut le temps de bégayer trois mots incompréhensibles avant d'avancer à reculons. Je pris un instant pour garder mon calme et arrêter de faire n'importe quoi, en fuyant Haknam je passais pour la suspecte numéro une, je reculais toujours mais beaucoup plus lentement tandis qu'Haknam s'approchait ce moi d'un pas rapide et sur.

Je pense avoir découvert où se trouve la goule, mais j’aurais besoin que vous veniez avec moi.

C'était une ruse, je savais très bien qu'en l'accompagnant je mettais un pied dans la tombe, je devais me préparer à fuir ou à me défendre même si je savais que je devrais battre en retraite, Haknam était bien trop fort pour moi il n'y avait aucun doute. Si je me mettais à courir jusqu'à la sortie, il me pourchasserais ou me rattraperais, dans les deux cas j'étais piégée, je devais trouver un moyen plus subtil de me faire la malle.

Je te laisse une dernière chance de t’en sortir. Dis-moi qui tu es et qu’est-ce que tu fiches ici !

D'accord, je vais tout expliquer, je vais te dire tous ce que tu veux savoir

Haknam avait dégainer son arme et en entendant le métal chanter je levais les mains comme signe que je me rendais, j'avais un peu paniquer mais c'était aussi un bon moyen pour m'éloigner des villageois enragés, si je me retrouvais seule avec Haknam j'aurais plus de chance de lui filer entre les doigts. Il ne savais pas non plus ce qu'il y avais sous mon masque, si j'arrivais à le mordre je pourrais le mettre hors d'état de nuire même si il s'agissais du scénario qui me plaisais le moins, il étais membre de la guilde des guerriers, je risque de m'attirer de plus gros ennuis si je venais à le tuer.

Dis moi où je dois aller, je ne ferais rien de mal je t'assure. On a qu'à trouver un coin tranquille pour discuter,
je n'ai pas envie de finir en charpie avec ces gens.

Kuchisake
Novice
Novice


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appétit monstrueux

Message  Haknam le Mer 27 Déc 2017 - 9:22

Enfin des explications. Cela me confortait dans mon idée de savoir qu’elle était bien la goule, si goule il y avait. Je ne baissais ni mes yeux, ni mon arme, me tenant prêt à lui couper la tête au moindre signe hostile de sa part. Depuis le début, elle s’était moquée de moi, me faisant tourner en bourrique et donc, me faisant passer pour un idiot. Mais à présent, elle était dos au mur, démasquée, elle n’avait plus que deux choix, se rendre et tout avouer, ou se battre. Mais si elle osait lever juste le petit doigt, je ne lui donnerais pas la satisfaction de s’enfuir.

"Dis moi où je dois aller, je ne ferais rien de mal je t'assure. On a qu'à trouver un coin tranquille pour discuter, je n'ai pas envie de finir en charpie avec ces gens. "

Mon visage s’empourpra. Ma colère me brouillait les entrailles, et ma volonté se faisait attaquer par le désir de la mettre en charpie moi-même. Elle n’en démordait pas, jusqu’au bout, elle comptait me prendre pour un idiot. Après tout ça, elle allait croire que j’allais la laisser partir ainsi, sautiller dans les champs, ayant pour seul garantie, sa parole qu’elle ne ferait plus le moindre mal ? J’avais vu les cadavres, un vrai monstre. Cette femme, si elle était bien une femme, s’était donnée au cannibalisme. Cela ne ressemblait même pas à de la légitime défense, juste à de la sauvagerie, un plaisir sadique.

"Tu te fiches de moi ?! Je suis à bout là ! Ne me dis pas que je vais te croire sur parole ! Ces gens... Tu les as mis en pièces, pire qu'un animal. Tu ne t'es pas privé pour faire ça, alors que toi, tu ne veux avoir le même sort. T'es un monstre bien hypocrite."

Malgré ma colère, je sentais qu’elle avait tout de même peur. Sans doute, avais-je un minimum pitié pour elle, juste en la voyant comme ça. Mais d’un autre côté, je pouvais me dire qu’elle était lâche, car comme je lui avais dit, elle ne se privait pas à faire aux autres ceux qu’elle ne désirait pas subir. Elle attaquait des proies isolées, sans doute dans le dos. Et maintenant qu’elle se trouvait devant quelqu’un ayant plus de facilité à se défendre, elle tremblait comme une feuille.

"J’aurais aimé croire qu’il y est une bonne explication… Mais là c’est trop… Je ne voie rien qui puisse justifier un tel carnage. Il n’y a donc rien pour ta décharge, si ce n’est les conséquences… "

Haknam
Bon
Bon


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appétit monstrueux

Message  Kuchisake le Mer 3 Jan 2018 - 1:42

Haknam agitait son épée furieusement, il avait vraiment envie d'en découdre avec moi et je commençais de plus en plus à considérer ce guerrier comme mon futur repas si il ne se décides pas à me tuer avant. Je devais trouver un nouveau moyen pour gagner du temps ou pour m'enfuir. Je venais de lui annoncer que j'étais l'assassin de ces personnes mais pas que j'étais la soi-disant goule qui terrifiait ces villageois, si j'arrivais à le faire encore douter sur ma vraie nature, je gagnerais du temps pour trouver un moyen de m'enfuir, mais je doute qu'il soit idiot et qu'en cet instant de tension extrême j'arrive à lui faire croire autre chose.

Tu te fiches de moi ?! Je suis à bout là ! Ne me dis pas que je vais te croire sur parole ! Ces gens... Tu les as mis en pièces, pire qu'un animal. Tu ne t'es pas privé pour faire ça, alors que toi, tu ne veux avoir le même sort. T'es un monstre bien hypocrite.

Mis en pièces ? Tu es sur de ce que tu dis ?

Une simple humaine ne pourrait "mettre en pièces" plusieurs personnes à moins d'avoir autre chose que deux saïs comme instrument de boucherie, mes crocs avait cette qualités d'égaler le travail d'un boucher sur une carcasse de porc et pour tout dire ça ne plait qu'à moi. Le pire scénario qui puisse arriver à cette histoire est qu'Haknam me demande de retirer mon masque, si je le fais je serais démasquée dans tous les sens du termes et Haknam n'hésiterais pas à plonger sa lame dans mon corps.

J’aurais aimé croire qu’il y est une bonne explication… Mais là c’est trop… Je ne voie rien qui puisse justifier un tel carnage. Il n’y a donc rien pour ta décharge, si ce n’est les conséquences…

Mais je n'ai jamais fait preuve de quelconque barbarie, ce que tu dis est faux ! J'ai peut être tuer mais pas avec autant de violence comme tu dis !

Espérons que mes paroles le fassent douter, je parlais fort en étant la plus sérieuse possible, si j'arrive juste à passer pour une assassin et non pour un monstre alors mon sort ne sera pas sceller trop vite.

•————————————•
La plus belle des roses possède des épines
avatar
Kuchisake
Novice
Novice

Race : Humaine
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appétit monstrueux

Message  Haknam le Lun 8 Jan 2018 - 11:39

Il était vrai qu’on ne pouvait imaginer qu’une personne comme elle, puisse se montrer aussi monstrueuse. Ces gens furent déchiquetés par une bête sauvage qui ne prenait pas le temps de finir son repas. Comment une femme comme elle pourrait commettre ces atrocités ? Pourtant, j’en avais vu des choses étranges dans ma vie. Tel des plantes venimeuses, le danger arborait de belles couleurs qui attirait le regard, mais dont le contact provoquait une mort douloureuse. Bon, il m’arrivait de me laisser séduire par la beauté visuelle comme tout à chacun, mais je n’étais pas crédule tout de même. Faisant un rapide récapitulatif, je me souvenais comme étaient morts ces hommes. Ils avaient une partie de la gorge arrachée, on avait voulu les décorer. Mais Kuchisake semblait préférer se défendre ses saïs. Pourtant, elle gardait souvent son visage à moitié dissimulé sous son masque. Elle cachait la partie qui concernait justement la capacité à dévorer. Histoire de culture ? Pour quelle raison alors cachée la bouche ? D’un ton sévère, je grondais :

"Retires ton masque alors, si tu n'as rien à cacher."

Voilà qui aiderait à avoir le cœur net, du moins en partie. Elle ne faisait que me mentir depuis le début et j’en avais plus qu’assez. Si je ne me retenais pas, je lui aurais déjà transpercer le corps avec mon épée. Mais je m’en voudrais si je venais à lui retirer la vie sur une erreur. Il pouvait y avoir d’autres raisons pour expliquer son comportement, mais je voudrais qu’elle comprenne que pendant cette situation, il n’était pas conseiller d’avoir des secrets. Si elle n’avait rien à voir avec cette goule, alors ses raisons d’être ici m’importaient peu. Bras tendu, l’épée était en parfait alignement avec mon membre, sans trembler comme une statue. Regard noir, je laissais monter peu à peu la colère en mois comme un four à pain. J’attendais avec impatience qu’elle retire ce fichu bout de tissu quand tout à coup :

"Des bandits nous attaques !"

Déviant le regard sur quelques degrés, je vis des feu-follets volaient vers le hameau, faisant un bruit de course de chevaux dans la nuit noir, poussant des hurlements sauvages qui terrorisaient les villageois. On ne voyait pas grand-chose, mais on comprenait vite ce qu’il se passait et il y avait de quoi donner des sueurs froides. J’en venais même à oublier un bref instant, la présence de Kuchisake.

"Par Sekmatep !"

Je devais faire un choix, sauver les villageois, ou continuer à interroger cette femme.

•————————————•
La lame du desert:
avatar
Haknam
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appétit monstrueux

Message  Kuchisake le Sam 24 Fév 2018 - 2:11

Retires ton masque alors, si tu n'as rien à cacher.

Le pire venait d'arriver, si j'enlevais mon masque il n'y aurais plus de retour en arrière possible, il était évident que mes émotions étaient visibles sur mon visage je ressentais un mélange de surprise et de craintes en moi. Quoi qu'il advenait je ne pouvais pas enlever mon masque en tout cas pas sans témoins et surtout pas devant un membre d'une guilde, je ne pourrais jamais me défendre toute seule si ma tête venait à être mise à prix. Je devais trouver un moyen de me débarrasser de lui, le seul problème c'est que le meurtre devenait la seule solution possible à ce problème. Je repris un peu de sérieux et m'apprêtais à lui dire "tu n'as qu'à venir me l'enlever toi même" jusqu'à ce que de nombreux hurlements suivis d'un brouhaha plein de panique me coupèrent dans mon élan.

Des bandits nous attaques

J'avais bien l'impression qu'un dieu existe dans ce monde et qu'il étais de mon côté, Haknam était pris dans un choix difficile et cette hésitation étais le seul moyen de m'échapper, même si il me poursuivais si je pique un sprint maintenant j'aurais très certainement gagner quelques mètres de distances entre lui et moi. Je devais partir maintenant je n'avais pas à hésité. J'attendis qu'Haknam détourne le regard pour tourner les talons et commencer à courir le plus vite possible vers la sortie, le temps qu'il se rende compte de ma fuite je serais déjà bien devant lui. Plus rien ne pouvait m'arrêter, qu'importe les gens, qu'importe les obstacles, je devais fuir si je voulais rester en vie ou rester libre.

•————————————•
La plus belle des roses possède des épines
avatar
Kuchisake
Novice
Novice

Race : Humaine
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un appétit monstrueux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum